Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 23:00

Saulve (et Supéry)

† 798

 

Saulve (en latin Salvius), évêque régionnaire qui se trouvait dans la région d’Angoulême, eut l’inspiration de venir prêcher dans le nord de la Gaule, accompagné d’un disciple, dont on ne connaît pas le nom. 

Il faut ajouter ici que les historiens n’ont pas de certitude sur l’épiscopat de Saulve à Angoulême ; ils affirment aussi qu’on ne connaît pas les évêques d’Angoulême pour le 8e siècle. Saulve aurait pu aussi être un évêque régionnaire, sans siège fixe.

Saulve, donc, et son disciple portaient avec eux les vases sacrés ainsi que les ornemements pour la liturgie, objets richement ornés de pierres précieuses.

Arrivé au village de Bréna, Saulve célébra la messe et reçut l’hospitalité du seigneur local, Génart, prévôt de Valenciennes, en son château de Beuvrages. Cette soirée-là, le fils de Génart, Winegard, saisi par le diable de la convoitise, conçut un plan horrible pour s’emparer des objets sacrés des voyageurs. 

Le lendemain, avec ses hommes, il tendit une embûche à Saulve et à son disciple, les fit prisonniers et les enferma dans les prisons du château de Beuvrages : ils y resteront trois mois. Puis, il en informa son père, qui ne réagit pas ; finalement, Winegard ordonna au geôlier d’exécuter les deux hommes. On les fit disparaître dans un trou profond en-dessous d’une étable.

Dans cette étable se trouvait un taureau de grande taille, qui se mit à veiller jalousement l’endroit fraîchement recouvert. De nuit, on  aperçut une grande lumière.

Vers le même temps, Charlemagne fut à plusieurs reprises invité par un Ange à rechercher les disparus. Ses envoyés arrivèrent enfin à Valenciennes et firent convoquer Génart devant le tribunal. Il avoua les faits. Son fils et le geôlier assassin furent condamnés à perdre la vue (801).

Les deux corps furent retrouvés et exhumés. Saulve fut reconnu et son disciple anonyme, qui se trouvait «au-dessus» de lui, reçut le nom de Superius, Supéry.

On les plaça sur un char à bœufs, laissant les animaux se diriger où Dieu les conduirait. Ils s’arrêtèrent devant l’église de Bréna, où Saulve avait célébré la Messe. Désormais, le village prit le nom de Saint-Saulve.

Un monastère y fut fondé, auquel Génart remit tous ses biens ; Winegard se fit conduire au tombeau pour demander pardon ; Winegaire, le geôlier assassin qui n’avait fait qu’obéir à son patron, y retrouva l’usage d’un de ses yeux.

Saints Saulve et Supéry sont commémorés le 26 juin dans le Martyrologe Romain, qui les qualifie de martyrs.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens