Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 23:03

Naum de Preslav

830-910

 

Se reporter d’abord à la notice Clement d’Ohrid

Pour compléter cette notice, ajoutons ici que Naum naquit vers 830 en Mésie, une région recouvrant à peu près la Serbie, la Bulgarie Nord et une portion de la Roumanie.

Ses parents étaient de famille noble, mais Naum préférait le Christ à la richesse du monde. Il suivit bientôt les frères Cyrille et Méthode (v. 14 février).

Il fut ordonné prêtre à Rome en 868, comme Clement. 

Après l’accueil très favorable que réserva le roi Boris aux missionnaires, Naum fut chargé de l’école de Preslav, ce qui explique qu’on l’ait nommé de Preslav, Preslavski. Il y resta jusqu’en 893, avant de passer à Ohrid.

En 895 ou 905, il fonda non loin d’Ohrid une église et un grand monastère dédiés à s.Michel (v. 29 septembre).

Il mourut le 23 décembre 910.

Le monastère qu’il fonda porte actuellement le nom de Saint-Naum.

Saint Naum de Preslav est commémoré le 27 juillet dans le Martyrologe Romain, en même temps que les autres missionnaires de Bulgarie de la même époque : Clement, Gorazd, Saba et Angelariy.

 

 

 

 

 

Naum de Preslav

830-910

 

Se reporter d’abord à la notice Clement d’Ohrid

Pour compléter cette notice, ajoutons ici que Naum naquit vers 830 en Mésie, une région recouvrant à peu près la Serbie, la Bulgarie Nord et une portion de la Roumanie.

Ses parents étaient de famille noble, mais Naum préférait le Christ à la richesse du monde. Il suivit bientôt les frères Cyrille et Méthode (v. 14 février).

Il fut ordonné prêtre à Rome en 868, comme Clement. 

Après l’accueil très favorable que réserva le roi Boris aux missionnaires, Naum fut chargé de l’école de Preslav, ce qui explique qu’on l’ait nommé de Preslav, Preslavski. Il y resta jusqu’en 893, avant de passer à Ohrid.

En 895 ou 905, il fonda non loin d’Ohrid une église et un grand monastère dédiés à s.Michel (v. 29 septembre).

Il mourut le 23 décembre 910.

Le monastère qu’il fonda porte actuellement le nom de Saint-Naum.

Saint Naum de Preslav est commémoré le 27 juillet dans le Martyrologe Romain, en même temps que les autres missionnaires de Bulgarie de la même époque : Clement, Gorazd, Saba et Angelariy.

 

 

Clement d’Ohrid

840-916

 

Il serait né vers 840 à Ohrid (Koutmitchevitsa), une région de l’empire bulgare correspondant actuellement à peu près à la Macédoine.

Très jeune, il connut et suivit s.Méthode (v. 14 février) et accompagna les deux frères Cyrille et Méthode dans leur mission en Moravie (863), et à Rome (868).

C’est à Rome que Clement fut ordonné prêtre.

Après la mort de Cyrille, il accompagna Méthode en Pannonie (Hongrie) et Moravie.

En 885, mourut Méthode. Clement devait poursuivre l’œuvre des premiers apôtres bulgares. Clement organisa alors avec un autre disciple de Méthode, Gorazd, la «bulgarisation» du clergé morave d’origine germanique, qui s’entêtait à célébrer et catéchiser en latin : ils furent emprisonnés et expulsés de Moravie.

Le roi bulgare Boris les invita alors à Pliska, pour leur confier la formation du clergé. Il y voyait une excellente occasion de contrer l’influence grandissante du clergé de Byzance et celle du clergé germanique. En favorisant la liturgie en vieux-slave, Boris pensait à juste titre renforcer la cohésion de son peuple et son indépendance politique.

Ce furent alors cinq missionnaires qui se présentèrent à Boris : Clement, Gorazd, Naum, Sabas et Angelariy.

Boris favorisa l’ouverture de deux écoles de vieux-slave à Preslav et Koutmitchevitsa.

Gorazd fut, pratiquement, évêque d’Ohrid, suivi à sa mort par Clement.

De 886 à 893, Clement forma plusieurs milliers de disciples à l’alphabet glagolithique et au vieux-slave. D’abord titulaire du siège de Velitsa, il mourut avec le titre d’archevêque d’Ohrid, en 916.

L’activité, la persévérance, les écrits et traductions de Clement en ont fait un «fondateur» de la Bulgarie chrétienne et moderne. 

Les cinq missionnaires dont on vient de parler moururent à des dates différentes (par exemple Naum le 23 décembre 910), mais sont commémorés ensemble le 27 juillet dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens