Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 23:00

Altfrid de Hildesheim

800-874

 

Altfrid était, pense-t-on avec quelque raison, issu de noble famille saxonne, qui possédait des terres dans la région de Essen. Il naquit vers 800.

Moine en l’abbaye bénédictine de Corvey (Saxe), il y eut la charge d’écolâtre (professeur). Il devait donc avoir une culture remarquable.

En 851, il fut appelé au siège épiscopal de Hildesheim, dont il devint le quatrième évêque.

Son prédécesseur, Ebo, s’était montré quelque peu turbulent : évêque de Reims déposé, il avait repris son siège ; non content de sa désobéissance, il avait aussi pris possession de l’évêché de Hildesheim. Deux conciles réunis à Soissons (853 et 866), déclaraient invalides les ordinations accomplies par Ebo après sa déposition. Altfrid, qui était déjà évêque à ces dates, partageait pleinement ces dispositions.

Si Altfrid fut très estimé de l’empereur Louis le Germanique, il eut de grandes difficultés à maintenir la paix entre les Carolingiens. En 860 il prit part à la rencontre entre Louis le Germanique et Charles le Chauve à Coblence ; les années suivantes, on le retrouve en déplacements diplomatiques à Asselt an der Maas, Compiègne, Savonnières, Pitres, Thousey an der Maas, Metz. Sa présence fut déterminante, en 870, pour le partage de la Lorraine entre les royaumes francs de l’Est et de l’Ouest.

En 864, il reçut solennellement les reliques de s.Marsus d’Auxerre, un Saint totalement oublié aujourd’hui, mais très vénéré à Auxerre depuis le 3e siècle.

Moine dans l’âme, Altfrid le resta comme évêque et favorisa la vie monastique. Vers 850, il établit des moniales à Essen, des moines à Seligenstadt ; il fit construire deux autres monastères de femmes à Gandersheim et Lambspringe.

A Hildesheim, il fit construire une nouvelle cathédrale, qu’il dédia à la Sainte Vierge le 1er novembre 872.

Marial, il mourut le 15 août 874, en la fête de l’Assomption de Marie, qu’on célébrait déjà depuis le 7e siècle.

Saint Altfrid de Hildesheim est commémoré le 15 août dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens