Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 23:00

Armel

482-?

 

Armel passe pour être né vers 482 en Grande-Bretagne.

Il étudia  auprès de maîtres qui l’aidèrent à progresser autant dans la science que dans la vertu. Même ses camarades le considéraient un saint ; l’un d’eux, très malade, se fit imposer sur les épaules le manteau d’Armel, et se trouva immédiatement guéri.

Pour appartenir davantage au Christ, Armel quitta famille et pays, et vint s’établir en Bretagne continentale, l’Armorique. Il avait quelques compagnons.

On lui attribue la fondation de l’abbaye de Plouarzel (ou Plou-Armel, car en breton l’m change souvent en z).

La renommée de sainteté de ce premier groupe arriva aux oreilles du roi Childebert, qui les fit venir à la cour. Plus tard, tous, sauf Armel, obtinrent de retourner en Bretagne, où le roi leur fit don de nombreux terrains, de sorte que chacun put à son tour bâtir un nouveau monastère.

Armel obtint enfin l’agrément du roi pour revenir en Bretagne et s’installa au pays de Rennes, sur la rivière de Sèche (ou Seiche) ; la localité qui s’y développa prit plus tard le nom de Saint-Armel-des-Bochaux. Armel y fit sourdre une fontaine. 

Thaumaturge de renom, Armel semble avoir passé le meilleur de sa vie des rives de l’Oust aux bords de la Seiche. Fuyant la célébrité, il alla visiter ses anciens compagnons et en profita pour prêcher dans toute la région. Il fit tant de conversions, que la légende se répandit qu’il avait commandé à un énorme serpent, l’obligeant à se jeter dans la Seiche : la légende embellissait la réalité, pour exprimer avec reconnaissance comment Armel avait expulsé l’erreur de la contrée.

Ami de Dieu et des hommes, il guérissait les maux de tête, les fièvres, les coliques, les enflures, la goutte et les rhumatismes. Des ladreries et des hôpitaux l’adoptèrent comme saint Patron.

Armel prédit longtemps à l’avance le jour de sa mort. Actuellement, on ne connaît pas de date précise pour cette sainte mort, qui advint de toutes façons au 6e siècle.

On le voit, il n’y a pas trace d’un quelconque épiscopat dans la vie d’Armel. Il ne faut donc pas le confondre avec quelque évêque du même nom, mort au siècle suivant.

Saint Armel abbé est commémoré le 16 août dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens