Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 23:00

Euphronius de Tours

503-573

 

Il ne faut pas confondre Euphronius de Tours et son homonyme d’Autun, qui vivait au siècle précédent (v. 3 août).

Celui d’aujourd’hui était d’une famille sénatoriale gallo-romaine, et parent de s.Grégoire de Langres (v. 4 janvier).

On croit pouvoir l’identifier avec un moine qui vécut quelques années dans le diocèse de Chartres, vers 533.

En 556, le roi Clotaire le désigna pour le siège épiscopal de Tours. Cet épiscopat allait durer dix-sept ans.

Euphronius montra son zèle surtout comme constructeur ou restaurateur. Un incendie détruisit la ville de Tours, dont il releva deux églises ; quand la basilique Saint-Martin fut aussi la proie des flammes au moment de guerres civiles, il s’employa à la relever et à la recouvrir d’un toit d’étain ; il fit élever la basilique Saint-Vincent et fonda les trois églises de Thuré, Céré et Orbigny. ; il bénit l’oratoire des saintes Maura et Britta (? v. 15 janvier) et un autre encore, élevé par son prédécesseur s.Senoch (v. 24 octobre).

Cet évêque participa aussi à plusieurs conciles, dont un à Tours en 567, au terme duquel les sept évêques présents envoyèrent une longue lettre à sainte Radegonde (v. 13 août) : ils lui faisaient parvenir les reliques de la vraie Croix.

Eufrone - comme on le nomme en français moderne - sut se faire entendre des grands de ce monde, exigeant d’eux de respecter les exemptions d’impôts accordées précédemment.

Il eut aussi le don de prophétie, ayant annoncé la mort du roi Charibert.

Il mourut en 573, fut en grande vénération, et canonisé au onzième siècle.

Saint Euphronius de Tours est commémoré le 4 août dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens