Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 23:00

Fiacre ermite

† 670

 

Fefrus (en irlandais Fiachra) était vraisemblablement irlandais, et peut-être même fils de roi.

D’aucuns prétendirent qu’il y avait été évêque et qu’il voulut se retirer dans quelque solitude de Gaule. Il ne semble pas qu’on puisse accepter ce détail.

Il est attesté que Charles le Chauve fit don d’un terrain au lieudit Breuil, à trois milles de Meaux, à un certain Fefrus, qui ne peut être le nôtre, puisque Charles le Chauve vivait au 9e siècle. On trouve dans la vie de s.Faron († 670, v. 28 octobre) que cet évêque fit dont d’un terrain à Fiacre.L’ermitage de Fiacre se développa en un petit monastère, qui donna naissance à la localité de Saint-Fiacre-en-Brie, mais il ne faudrait pas non plus en déduire que Fiacre fût abbé de ce monastère.

Il aurait été très actif à défricher son petit territoire et pouvait cultiver des fruits et des légumes dont il nourrissait et soignait les pauvres.

On ne connaît pas grand-chose de précis sur Fiacre, mais il fut immensément célèbre en France, en Belgique, jusqu’en Rhénanie. 

On raconta qu’une femme, jalouse de la sainteté et des miracles de Fiacre, tenta de le dénoncer comme sorcier ; on la renvoya simplement à sa quenouille et elle reçut le sobriquet de Becnaude, d’où dériva baguenauder, «dire des niaiseries».

On le prit comme patron des jardiniers, des bonnetiers ; on l’invoqua contre le fic-saint-Fiacre (sorte de tumeur), contre les hémorrhoïdes.

C’est au tombeau de saint Fiacre que recourut la reine Anne d’Autriche pour obtenir la naissance d’un dauphin ; mais rappelons que la même Reine recourut également à sainte Lucie de Verdun (v.19 septembre).

Il y eut à Paris une place devant l’hôtel Saint-Fiacre, où se trouvait une statue du Saint. De là partaient les carrosses à cinq sols, ancêtres des taxis. Telle fut l’origine des fiacres.

Saint Fiacre est commémoré le 30 août dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens