Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 23:00

Martinus au Mont Massico

500-580

 

Né vers 500 dans la noblesse romaine, il s’appelait réellement Marcus ou Marzius. C’est le pape Grégoire le Grand (v. 12 mars) qui le nomma Martinus.

Il quitta sa famille et sa maison pour se retirer sur la montagne proche de Cassino, où s.Benoît fonda son fameux monastère (Montecassino, Montcassin). Martinus se dédiait à la prière et à la pénitence, et Benoît partagea quelque temps la même grotte. Mais Benoît prévoyait d’aller évangéliser la population, tandis que Martinus préférait la solitude totale. Ce n’était pas égoïsme de sa part : c’était une question de vocation.

Benoît fonda son monastère, tandis que Martinus émigra dans une très étroite grotte sur le Mont Massico, mais ils restèrent en relation. Martinus eut l’idée un jour de se lier une chaîne au pied et attacha l’autre extrémité à une grosse pierre ; il passa ainsi «prisonnier» plusieurs années. Benoît lui suggéra fraternellement de détacher cette chaîne, et de se «contenter», si l’on peut dire, d’être «enchaîné» à l’amour du Christ, ce que fit Martinus. 

Il continua de vivre dans la pénitence et la mortification, et reçut aussi le don des miracles, car la population, attirée par la sainteté de l’ermite, venait lui demander des prières, des bénédictions, et les malades étaient guéris.

Certains visiteurs ne voulaient plus repartir : une communauté se forma autour du nouvel Abbé.

Celui -ci mourut le 3 août 580. Mais son histoire ne s’arrête pas là.

Plusieurs fois, des évêques voisins tentèrent de «s’emparer» des saintes reliques de Martino, mais à chaque fois un événement météorologique ou tectonique les en empêcha. Lors de l’invasion des Sarrasins au 9e siècle, Martino apparut et galvanisa tellement les bons moines, que l’ennemi se retira honteusement en laissant à terre quelque deux mille victimes. Ce ne fut qu’en 1094 que l’évêque de Carinola, s.Bernardo (? v. 12 mars), grand dévot de Martinus, réussit dans l’entreprise : il transféra les restes de l’Ermite dans sa cathédrale toute nouvelle, et en fit le saint Patron de la ville.

Saint Martinus au Mont Massico est commémoré le 3 août dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens