Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 23:00

Menas de Constantinople

† 552

 

Hormis sa naissance en Alexandrie d’Egypte, on ne connaît rien de l’existence de Menas jusqu’à sa présence à Constantinople.

Son nom se trouve sous les formes Mennas, Minas, Mina.

Dans cette capitale, il faisait partie du presbyterium et dirigeait l’hospice Saint-Sampson, qui recevait les pauvres et les nécessiteux.

En 536, le pape Agapitus arriva à Constantinople : le patriarche Anthime s’étant révélé de tendance monophysite (c’est-à-dire ne reconnaissant qu’une nature en la personne du Christ), il fut déposé et remplacé par Menas.

En 543, Menas obtint de l’empereur un édit contre les origenistes qui, exagérant les idées d’Origène, en arrivaient à des positions non orthodoxes. 

Malheureusement, quelques «théologiens» réussirent à troubler la situation et obtinrent la souscription de Menas à un document que Rome ne pouvait accepter. Menas fut excommunié ! Et il fit rayer le nom du pape sur les diptyques. Cette brouille ne dura heureusement que de janvier à juin 547, mais se renouvela en 551 : alors l’empereur comprit qu’il devait cesser d'imposer son influence, et Menas s’humilia en demandant pardon d’avoir traité avec des excommuniés.

Cette soumission ramena l’unité entre Rome et Constantinople, mais Menas n’y survécut pas beaucoup ; il s’éteignit le 25 août 552.

C’est durant le patriarcat de Menas que fut consacrée l’église Sainte-Sophie à Constantinople. 

Or, on signale un miracle éclatant qui se serait produit aussi durant le même patriarcat. Le fils d’un artisan juif alla participer à une Liturgie chrétienne et le dit à son père ; celui-ci, furieux, empoigna son garçon et le jeta dans le four chauffé à blanc, qui lui servait à souffler le verre. La maman chercha désespérément son enfant pendant trois jours, après quoi ce dernier put sortir spontanément du four, indemne de toute brûlure. Il raconta qu’une Dame merveilleuse était venue adoucir le feu et lui donner de l’eau et de la nourriture. Quand Menas l’apprit, il fit donner le baptême immédiatement à la maman et à son fils ; quant au papa, qui ne voulait rien savoir, il fut condamné à mort par l’empereur.

Saint Menas de Constantinople est commémoré le 25 août dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens