Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 10:05

Aubert d’Avranches

660-725

 

Aubert descendait d’une famille seigneuriale ; il naquit en 660, aux environs d’Avranches (Manche).

Héritier de grands biens, il distribua ses richesses aux pauvres et se consacra à Dieu.

En 704, il devint le douxième évêque d’Avranches.

On lui attribue un miracle retentissant, lorsqu’il intima l’ordre à un «dragon» de disparaître dans la mer, en faisant dans sa direction le signe de la Croix et en lui imposant son étole.

Par la suite, alors qu’Aubert se retirait volontiers sur une montagne assez sauvage, le Mont Tombe, pour y prier et méditer, il reçut en 708 de l’Archange s.Michel la mission de construire là un sanctuaire en son honneur. Aubert crut d’abord à une suggestion diabolique, mais quand il se réveilla avec à la tête la marque du doigt de s.Michel, qu’il avait vu en songe, il comprit que l’ordre venait du Ciel.

Aubert fut donc l’artisan de la construction de l’abbaye du Mont Saint Michel, bien connue des pèlerins et touristes du monde entier. L’édification de l’abbaye et du sanctuaire aurait été ponctuée par divers miracles, comme la forme ronde signalée par la rosée, l’emplacement de l’oratoire par la démarche d’un taureau, etc.

Aubert fit la dédicace de l’église en 709 et mourut vers 725.

Aux Chanoines qu’il y installa, succédèrent des Bénédictins. On conserve le crâne d’Aubert, qui porte une marque particulière sur le crâne ; un médecin, prétextant des «analyses», réussit en 1792 à le préserver de la fureur révolutionnaire et le restitua à l’Eglise.

Saint Aubert d’Avranches est commémoré le 10 septembre dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens