Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 22:26

Aunemundus de Lyon

† 658

 

Aunemundus (Annemond, Ennemond, Chamond ; et aussi Dalfinus… ?) était fils du préfet des Gaules, à Lyon, une charge qui serait passée à son frère, nommé Dalfinus.

Il n’y a pas de certitude sur ce Dalfinus. Il serait le frère d’Aunemundus, d’après certains, ou serait Aunemundus lui-même d’après d’autres (Bede le Vénérable, par exemple, v. 25 mai).

Aunemundus aurait été élevé à la cour de Dagobert 1er et de Clovis II. Il fut peut-être fonctionnaire royal. Toujours est-il qu’il fut remarqué par l’évêque Viventius, qui l’appela à l’épiscopat pour lui succéder.

Aunemundus devint donc en 654 le trente-sixième évêque de Lyon, si les listes antiques sont exactes.

Au tout début de son épiscopat, Aunemundus reçut s.Wilfrid (v. 24 avril) ; il lui aurait presque donné quelque fonction officielle dans la région, si Wilfrid n’avait pas démontré son désir d’appartenir à Dieu ; aussi, quand il fut de retour de Rome, Aunemundus lui conféra la tonsure et le garda trois années près de lui.

Un tournant politique s’opéra alors et, à la mort de Clovis II, le maire du palais Ebroin fit arrêter cet évêque dont l’influence prenait trop d’envergure ; tandis que l’Anglais Wilfrid était prié de quitter bien vite les lieux, Aunemundus, lui, déjà malade, fut conduit à Mâcon et y fut assassiné, le 28 septembre 658.  Il se pourrait aussi que la reine-mère Bathilde ait soutenu ce complot.

Ce bref épiscopat avait duré de 654 à 658, pour s’achever dans le sang. Quoique cet assassinat eût toute la couleur d’une pure intrigue politique, il fut considéré comme un véritable martyre.

Saint Aunemundus de Lyon est commémoré le 28 septembre dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens