Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 07:44

Foillan de Fosses

† 655

 

On se souviendra que s.Fursy (v. 16 janvier) avait deux frères, Foillan et Ultan, nés comme lui sur l’île d’Inishquin (Lough Corrib, Irlande), de Fintan et Gelges.

De Foillan, on a aussi bien d’autres graphies : Faelan, Faolan, Foelan, Foalan ; Feuillien, Pholien, Flien.

Foillan et Ultan restèrent au monastère de Rathmat, tandis que Fursy continuait sa mission.

Puis avec eux, il fonda un autre monastère à Cnobheresburg (act. Burgh Castle, Norfolk), dont Foillan fut abbé, en 644.

Cette abbaye fut cependant bientôt pillée par le roi de Mercie. Les moines eurent à peine le temps d’emporter tous leurs «biens» : reliques, livres et ornements liturgiques, et embarquèrent à destination de la Gaule. 

Le maire du palais, Erchinoald, qui avait déjà très bien reçu précédemment Fursy, accueillit favorablement Foillan et ses moines à Péronne, d’où ils partirent à Fosses (Belgique).

Là s’éleva bientôt leur monastère, grâce à l’appui de sainte Itte (v. 8 mai ?) et de Grimoald, le fils de Pépin de Landen.

Foillan fut abbé - et peut-être même évêque de Fosses.

De Fosses, Foillan ne manquait pas d’aller visiter l’abbaye de Nivelles, où se trouvait sa bienfaitrice Itte.

C’est ainsi qu’il lui arriva d’aller y célébrer la vigile de saint Quentin, le 30 octobre 655, avec trois compagnons.

Au retour, ils furent égarés dans la forêt Charbonnière par un coquin qui les amena à une cabane de brigands, peut-être située près de Strépy. Ils furent accueillis avec une feinte cordialité mais, une fois assoupis, furent assassinés sauvagement.

Foillan eut juste le temps de crier Deo gratias !

Les quatre corps furent décapités, dénudés, dépecés et jetés, dans un trou à purain de porcherie, le 31 octobre 655.

Bien sûr, on s’inquiétait à Fosses. Après beaucoup de prières, de jeûnes, et soixante-dix-sept jours de recherches, cette sordide histoire fut découverte, en la fête de s.Fursy (16 janvier). 

Cette nuit-là, se trouvaient à Fosses l’évêque de Poitiers, Dido et le maire du palais Grimoald ; l’évêque eut un avertissement intime d’aller au-devant de la dépouille de Foillan.

Ce meurtre fut considéré comme un martyre, d’autant plus que nombre de miracles s’opérèrent à la tombe et par l’intercession de s.Foillan.

Ajoutons enfin que l’on invoque s.Foillan pour le beau temps et les moissons, contre les maux de tête et les maladies nerveuses.

Saint Foillan de Fosses est commémoré le 31 octobre dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens