Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 09:48

Isarn de Marseille

977-1047

 

Isarn était toulousain.

Après sa formation auprès des chanoines de Pamiers, il entra au monastère Saint-Victor de Marseille.

S’étant décidément engagé dans la voie de la sainteté, il fut bientôt choisi pour être prieur et, quand on eut besoin d’élire un abbé, le choix unanime se porta sur Isarnus, en 1020.

Le nouvel abbé demeura ce qu’il était déjà : humble et mortifié. Servait-on du poisson de bonne qualité ? Il éliminait longuement la tête et les arêtes, et finalement sa portion intacte et nettoyée allait aux mendiants.

Il ne se déshabillait jamais pour dormir ; après un bref somme au début de la nuit, il allait furtivement prier à la crypte des martyrs. Parfois on l’y trouvait à l’heure des matines, raidi par le froid ; il fallait l’emporter.

Il portait directement sur lui un cilice, qu’il ne quittait jamais. 

L’abbé de Cluny, s.Odilon (v. 1er janvier), l’estimait beaucoup, trouvant qu’il excellait en chacune des vertus. Taquin, il le traitait même d’hypocrite, tant il lui semblait un surhomme. Tous les deux, Odilon et Isarn, préconisèrent la Trève de Dieu, aux synodes d’Arles et de Nice (1040).

Du vivant d’Isarn, des signes merveilleux s’opérèrent par sa prière et sa sainteté : du vin abondant alors qu’on manquait, de l’eau fraîche qui guérit la fièvre, des morts qui se manifestent à Isarn pour lui demander des prières en suffrage pour eux ; même le cheval d’Ysarn savait contourner un arbre dont les branches basses auraient pu déranger le cavalier…

Isarn était actif aussi. L’abbaye Saint-Victor de Marseille fut entièrement reconstruite, elle prit de l’essor et essaima : à Vienne en Gaule, ainsi qu’en Catalogne.

Ultime marque de charité : Isarn se rendit en Espagne pour racheter aux Arabes des religieux raflés dans leurs razzias.

Il mourut à Saint-Victor, le 24 septembre 1047.

Saint Isarn de Marseille est commémoré le 24 septembre dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens