Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 17:24

Liutwin de Trèves

† 715

 

Lutwinus - Liutwin, Lutwin, Ludwin, Leodewin, selon les traducteurs et les époques, était de souche noble franque.

Il avait un oncle, Basin, qui fut évêque de Trèves jusqu’en 705.

Entre temps, Liutwin se maria et eut deux fils, Milo et Wido, peut-être aussi une fille nommée Rotrude.

D’après une sorte de légende, lors d’une expédition de chasse, il s’endormit en plein soleil dans une clairière, mais un aigle vint étendre ses grandes ailes au-dessus de lui pour le protéger d’une possible insolation. Quand son serviteur le lui raconta, il vit là un signe de Dieu et fit construire à cet endroit une chapelle.

Vers 690, il fonda le monastère de Mettlach.

A la mort de l’oncle Basin, c’est lui qui fut choisi pour lui succéder, comme trentième évêque de Trèves. Ici intervient un épisode difficile à résoudre historiquement : Liutwin aurait aussi assumé les diocèses de Reims et de Laon, ce qui lui pouvait lui conférer une immense autorité dans le royaume franc.

Le fait est que, lorsqu’il mourut à Reims, en 715, c’est son fils Milo qui fut évêque, à Trèves comme à Reims, alors que la liste épiscopale de Reims ne contient pas le nom de Liutwin. La liste de Laon, en revanche, n’a les noms ni de l’un ni de l’autre.

Milo voulut inhumer son père à Trèves, mais les circonstances ne s’y prêtaient pas. On décida alors de «laisser choisir» au Défunt le lieu de sa sépulture : on déposa son cercueil sur une embarcation, qui remonta d’elle-même la Moselle, la Sare, et vint acoster à Mettlach, où les cloches se mirent spontanément à sonner.

Saint Liutwin de Trèves est commémoré le 29 septembre dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens