Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 22:38

Bruno de Cologne

925-965

 

Il ne faut surtout pas confondre ce Bruno, évêque de Cologne, avec Bruno le Chartreux, natif de Cologne (v. 6 octobre).

Celui dont il s’agit ici naquit en 625, troisième fils du roi de Germanie Henri 1er et de ste Mathilde (v. 14 mars).

Henri mourut quand Bruno n’avait que onze ans (936) ; lui succéda son fils aîné, Otto, dit le Grand.

Bruno, le fils cadet, passa quatre années à l’école épiscopale d’Utrecht, puis rejoignit la cour d’Otto. Ce n’était pas pour jouir de la vie de cour, car il ne cessait de s’instruire, de lire ; il parlait latin et grec.

Otto, qui n’était pas si instruit, eut l’heureuse idée de s’appuyer sur les grandes qualités intellectuelles et spirituelles de son jeune frère. 

Il confia à Bruno l’administration des deux grandes abbayes de Lorsch et de Corvey.

Diacre en 941, à quinze ans, Bruno reçut et recouvra la charge de chancelier jusqu’en 953. Il sut avoir une heureuse influence sur plusieurs personnages de la cour, qui ensuite devinrent ses confrères d’épiscopat.

En 953, il fut choisi pour devenir archevêque de Cologne.

Un de ses premiers soucis fut la réconciliation entre ses deux frères aînés, qui faillit réussir, mais fut en réalité le début de nouveaux affrontements qui gagnèrent toute l’Allemagne.

Bruno se vit confier l’administration du duché de Lorraine, qu’il garda jusqu’à la mort. 

Mais surtout, il s’occupa de la formation de son jeune clergé ; il fonda à Cologne un monastère bénédictin ; .

En 961, Otto, avant de descendre en Italie, confia à Bruno son fils Otto ; Bruno l’accueillit à son retour  à Worms et célébra avec lui les fêtes de Pâques à Ingelheim, avant de regagner Cologne, où les attendaient ste Mathilde et ses deux filles. Puis Bruno gagna Compiègne, où il rédigea une formule d’accord entre ses neveux Lothaire III (fils de sa sœur Gerberge) et Hugues Capet (fils de son autre sœur Hadwig).

Il n’eut pas le temps de revenir à Cologne. La fièvre le prit et il mourut à Reims, le 11 octobre 965. Son corps fut ramené à l’abbaye qu’il avait fondée à Cologne.

Bruno fut un des esprits les plus cultivés de son temps ; son influence en Allemagne et en France fut très grande.

En 1870, son culte fut autorisé.

Saint Bruno de Cologne est commémoré le 11 octobre dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens