Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 22:40

Cainnech d’Aghaboe

521-600

 

Cainnech d’Aghaboe (Achad-bo) serait né vers 521-527 en Irlande du Nord, fils d’un poète et de Mella. 

Sa vie est parsemée de merveilles, comme il arrive souvent dans les vies des grands Saints d’Irlande.

Ses pauvres parents, n’ayant pas de vache pour donner du lait à l’enfant, obtinrent de Dieu la nuit-même de la naissance l’arrivée mystérieuse d’une belle vache.

Pendant que Cainnech allait aux champs, son petit camarade lui apportait des fruits ; Cainnech vomissait quand un fruit avait été volé.

Il voulut être initié à la vie religieuse et passa en Britannia, la Bretagne ou l’Angleterre. Il s’y montra très humble et obéissant : appelé par son maître, il laissa inachevé le O qu’il était en train d’écrire. Voici d’autres exemples de ces merveilles.

Il fut ordonné prêtre et reçut l’autorisation de faire le pèlerinage à Rome ; en cours de route, il fut pris par douze larrons qui s’apprêtaient à lever la main sur lui : leur main sécha ; ils se convertirent.

Un jour que des souris lui avaient rongé les chaussures, il leur ordonna de se jeter dans la mer : la contrée fut libérée à jamais des souris.

Il ressuscita le petit enfant de sa sœur Colombe. Chez des religieuses, il guérit un enfant sourd, muet et aveugle.

Deux brigands mirent le feu à sa cabane ; le feu respecta les livres saints, mais les deux brigands devinrent l’un boiteux, l’autre aveugle ; ils devinrent cependant d’excellents moines.

Chaque jour, une biche venait à la cellule de Cainnech avec son faon pour se faire traire. 

Une fois, c’est s.Columba qui était sur sa barque en pleine tempête ; il dit à ses compagnons que seul Cainnech pouvait intervenir pour le sauver ; au même moment, Cainnech cesse de manger et va prier à l’église, dans sa hâte il ne met qu’une chausure ;  Columba remercie Dieu d’avoir permis à Cainnech de le sauver en courant à l’église avec une seule chaussure.

Et ainsi de suite ; ce sont quantités de miracles dignes du prophète Elie (cf. R ).

Cainnech séjourna au Pays de Galles, passa dans les îles écossaires de l’Ouest et visita s.Columba (v. juin). Plus tard il revint en Irlande.

C’est surtout au monastère d’Aghaboe qu’il vécut.

Infirme et proche de la mort, il reçut le Viatique des mains de s.Fintan (v. ) et décéda à Aghaboe le 11 octobre 599.

Cainnech fut très célèbre. Son nom se retrouve en maintes appellations de localités (St-Kain’s Well), dans les prénoms écossais Kenneth et Kain. Le nom lui-même de Cainnech se trouve sous d’autres formes : Cainnichus, Chinnechus, Kennechus, Kynnicus, Kannechus…

Saint Cainnech d’Aghaboe est commémoré le 11 octobre dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens