Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 19:41

Ethbin de Necth-hermitage

5e -6e siècles

 

Il est assez difficile de situer précisément la chronologie de Ethbin.

Son nom a connu beaucoup de variantes : Yben ou Iben, Iboan, Diboan ou Diboen, Ibe, Abibon, Languis ou Langui, Idunet ou Ivinec, et d’autres encore ! Le problème se complique par le fait que tous ne sont pas d’accord pour assimiler tous ces noms à un seul ou à deux personnages. Nous allons admettre qu’il soit possible de les confondre.

 Ses parents s’appelaient Eutius et Eula. Quand il eut quinze ans, le papa décéda et la maman prit le voile sous la direction de s.Samson (v. 28 juillet) ; Ethbin alors entra au monastère de Taurac (localité inconnue), où il connut s.Guénolé.

Guénolé fonda le monastère de Landevennec ; Ethbin celui de Châteaulin.

Ethbin aurait guéri un lépreux en aspirant de sa bouche le pus qui bouchait le nez du malheureux ; il en sortit une perle merveilleuse, en même temps qu’une croix lumineuse apparaissait au-dessus de lui.

Les Francs détruisirent le monastère de Taurac. Après avoir vécu dans la solitude pendant trente ans, Ethbin passa en Irlande et vécut pendant vingt ans encore dans une forêt nommée Silva nectansis (ou noctensis). 

C’est de l’ancien Martyrologe français que nous avons repris le nom de la localité de Necth-hermitage, où il mourut un 19 octobre, âgé de quatre-vingt-trois ans.

Dans la commune de Port-Mort (Eure) avait lieu un pèlerinage en l’honneur de s.Ethbin ; les rhumatisants, en particulier, s’efforçaient de passer trois fois sous une sorte de table établie là, dans le but d’obtenir quelque soulagement à leur(s) rhumatisme(s).

Saint Ethbin de Necth-hermitage est commémoré le 19 octobre dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens