Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 21:17

Gwenaël

† 590

 

Celui qui s’appela à l’origine Uuinhael, vit plus tard évoluer son nom en Guinhael, aujourd’hui Gwenaël. Il y a d’autres variantes encore : Guénault, Guinal ou Guénal

Ce joli nom signifierait bienheureux (gwenn = blanc, pur ; hael = noble).

On le fait naître généralement au 6e siècle, peut-être à Ergué-Gabéric (Quimper, Finistère).

Il avait onze ans lorsque s.Guennolé (v. 3 mars) le rencontra dans une rue de Quimper et demanda à ses parents de le lui confier. C’est ainsi que Gwenaël se forma dans l’abbaye de Landevennec. La ressemblance des deux prénoms les a parfois fait confondre et même assimiler.

Gwenaël succéda au Fondateur de l’abbaye.

On ne connaît rien de particulier sur cet abbatiat. En revanche, la tradition raconte que, pour mieux se former à l’idéal monastique, il s’en alla fréquenter diverses abbayes d’Irlande, dans un périple qui dura… trente-quatre ans (peut-être trois ou quatre ans, ce qui est déjà beaucoup pour un abbé responsable de tout un monastère).

On lui attribue la restauration de plusieurs monastères en Irlande même, et en aurait fondé un à Caudan (act. Lanester).

C’est dans cette dernière localité qu’il serait mort, vers 590.

Saint Gwenaël est commémoré le 3 novembre dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens