Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 11:06

Pirmin de Reichenau

670-753

 

Le nom de Primenius a été traduit de maintes façons, jusqu’à se fixer en Pirmin.

Il naquit dans la région narbonnaise ou dans l’Espagne du Nord, alors occupées par les Wisigoths.

En 717-718, il s’enfuit devant l’invasion des Sarrasins et gagna Anvers.

Successivement, il fonda une dizaine de monastères, fédérés entre eux, où l’on vivait selon la Règle bénédictine : Reichenau (724), Gengenbach (725), Murbach (728), Amorbach (734) ; Wissemburg, Marmoutier, Neuweiler, Niederaltaich, Herbitzheim (740), enfin Hornbach (742).

On reste étonné devant une activité si féconde, de la part d’un homme qui ne connaissait probablement ni la langue ni les habitudes de ces régions nordiques. Il est étonnant aussi qu’il n’ait apparemment pas collaboré avec s.Boniface (v. 5 juin), qui travaillait activement dans toute l’Allemagne exactement à la même époque, et ce, d’autant plus que tous ces monastères étaient des foyers d’évangélisation et que les moines ne pouvaient pas ne pas rencontrer d’autres moines envoyés par Boniface. 

Il est aussi question, à l’occasion, d’un épiscopat de Pirmin, mais il n’est nulle part question de son ordination épiscopale, de l’évêque consécrateur, de son siège.

Pirmin mourut à Hornbach le 3 novembre 753 et y fut enterré.

Lors de la Réforme, les reliques de s.Pirmin furent transférées à Innsbruck (1587). 

Au dix-huitième siècle, il fut canonisé.

En 1953, ses reliques revinrent en partie aux églises de Hornbach, Spire et Pirmasens. Le monastère de Hornbach est devenu un hôtel. 

Pirmin est le patron céleste de l’évêché de Spire, de l’Alsace, de Reichenau, d’Innsbruck. En Alsace, à Holzheim, une huile bénite par l’intercession de s.Pirmin, est appliquée sur les yeux malades.

Saint Pirmin de Reichenau est commémoré le 3 novembre dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens