Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 00:54

Simpert d’Augsburg

750-807

 

On ne connaît rien de l’origine et de l’enfance de Simpert (ou Sintpert, Simbert, Sindbert).

Né vers 750, il pourrait avoir été un neveu de Charlemagne.

Ce dernier l’aurait nommé abbé de Murbach (Alsace), vers 778, puis évêque de Neuburg-Staffelsee en 789, en lui confiant en même temps d’ailleurs la fonction d’abbé au monastère local de l’île de Wörth.

En 802, Simpert aurait alors réuni ce siège à celui d’Augsburg et c’est lui qui en acheva et consacra la nouvelle cathédrale. Il fut le onzième évêque de ce diocèse.

A la mort de l’abbé Waldram de Benediktbeuern, il consacra le nouvel abbé Eliland.

Il s’occupa aussi attentivement du monastère Saint-Mang à Füssen.

Simpert aurait rédigé des statuts pour rehausser le niveau spirituel et intellectuel des monastères. Qu’on en juge par quelques sentences : 

  • les moines sauront par cœur la Règle de s.Benoît.
  • les étudiants devront s’exprimer en latin et sauront : les psaumes, les cantiques, les hymnes, l’Histoire sainte, les Vies des Pères.
  • les illettrés apprendront à lire pour pouvoir réciter le Pater, le Credo, les psaumes de la pénitence et peu à peu tous les autres psaumes.
  • Les abbés devront partager la même vie que les moines.
  • les moines devront travailler à tour de rôle en cuisine, à la boulangerie, et laver eux-mêmes leur linge.
  • le cachot (!) devra avoir un foyer.
  • le bain sera toléré hors carême.
  • un jeune moine devra saluer un plus âgé par la genudeflexio, génuflexion (?).
  • l’hôte sera accueilli respectueusement : de la main, il faudra toucher terre. 

Simpert apparaît avoir été un personnage-clé de l’époque, non seulement pour la ville et le diocèse d’Augsburg, pour la vie monastique, mais aussi pour les relations entre la Bavière et le royaume Franc.

Il mourut un 13 octobre, probablement en 807.

Ce n’est qu’en 1450 qu’on autorisa son culte.

Saint Simpert d’Augsburg est commémoré le 13 octobre dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens