Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 23:37

Gulstan de Saint-Gildas-de-Rhuis

† 1040

 

Gulstan (Goustan) pouvait être anglais. Il aurait été capturé un jour par des pirates qui l’auraient abandonné sur l’île d’Ouessant parce qu’il souffrait d’un pied.

Plus exactement, l’abbé Félix, du monastère de Saint-Gildas-de-Rhuis, qui s’était retiré sur cette île, l’aurait racheté aux pirates et recueilli près de lui. Converti, Gulstan demeura un certain temps sur l’île, pendant que Félix s’absentait à Fleury-sur-Loire.

Une autre version affirme que Gulstan se serait d’abord dirigé vers l’évêque de Léon puis, malgré sa douleur au pied, l’aurait accompagné en pèlerinage jusqu’à Jérusalem.

Au retour, il aurait alors rencontré Félix, qui voulait restaurer la Règle bénédictine dans le monastère Saint-Gildas-de-Rhuis, et y aurait mené une vie exemplaire.

On croit que Gulstan aurait aussi séjourné un temps sur l’île de Hoëdic, d’ailleurs avec un compagnon nommé Budic.

Envoyé pour quelque affaire importante en Vendée, Gulstan serait mort là-bas, à Beauvoir-sur-Mer, le 27 novembre 1040.

Il y eut une sainte contestation entre les moines de Noirmoutier et l’évêque de Poitiers : les premiers voulaient s’emparer de la dépouille du saint défunt, mais le prélat leur ordonna de laisser l’abbé de Saint-Gildas venir et emmener le corps de son moine.

On montre en Loire-Atlantique une grosse pierre creuse qui aurait été le lit de s.Gulstan, non pas par esprit de mortification de ce dernier, mais parce que la roche se serait ramollie au contact de Gulstan.

Saint Gulstan est invoqué par les marins et les pêcheurs.

Saint Gulstan de Saint-Gildas-de-Rhuis est commémoré le 27 novembre dans le Martyrologe Romain.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens