Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 15:09

Marcella de Rome

325-410

 

Marcella appartenait à une très illustre famille romaine, qui eut ses gouverneurs et proconsuls. On connaît le nom de sa mère, Albina.

Son époux, dont on ignore le nom, mourut après sept mois de mariage (350). Avec foi et ferme détermination, Marcella organisa son temps au service de Dieu et du prochain. 

Sa vie devint celle des grands anachorètes d’Egypte : elle vivait retirée dans sa maison, où elle ne recevait que de saintes personnes. C’est ainsi que sa maison devint, avant la lettre, une sorte d’institut séculier, une communauté de pieuses femmes, un monaschisme féminin. Elle reçut ainsi sainte Paula (v. 26 janvier) avant son départ pour la Terre Sainte.

Sans excès, elle s’imposa un régime simple, mangeant peu et s’habillant avec discrétion. En revanche, elle nourrit et vêtit les pauvres, grâce aux ressources dont elle avait hérité.

Aux prières, elle ajouta un zèle peu commun pour l’étude de l’Ecriture, aidée en cela par s.Jérôme (v. 30 septembre), quand il fut présent à Rome (382). Elle étudia avec lui l’hébreu. Sa culture lui permit de défendre ouvertement la Vérité contre les erreurs des origénistes, qui furent confondus par ses arguments solides.

Quand Jérôme et Paula partirent pour Bethléem, Marcella préféra rester à Rome. Cela lui permettra d’intervenir en faveur de Jérôme auprès des autorités ecclésiastiques.

Elle adopta une jeune fille, Principia, qui va être témoin des dernières années de Marcella.

En 410, les Goths d’Alaric firent le siège de Rome, qui dut se rendre. Une fois maîtres de la place, ils repérèrent tout de suite les maisons importantes, soupçonnant des richesses ; Marcella fut rouée de coups pour «avouer» où étaient ses trésors. Marcella, qui n’avait plus rien chez elle, supporta stoïquement cette torture, implorant seulement de ces barbares d’épargner la jeune Principia : ils se «contentèrent» d’enfermer les deux femmes dans la basilique Saint-Paul. 

Marcella rendit grâce à Dieu pour cet asile de paix. Elle s’y éteignit quelques jours après.

On croit, d’après quelques recoupements, que cette sainte mort advint le 30 août 410, huit jours après le sac de Rome. Cinq mois plus tard (janvier 411) eut probablement lieu un transfert du corps de la Sainte.

Sainte Marcella de Rome est, pour ce motif, commémorée le 31 janvier dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens