Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 20:45

Tryphon de Lampsaque

227-250

 

Tryphon, né vers 227, était d’une humble et pieuse famille de Lampsaque (Phrygie, act. Lapseki, Turquie W).

Son métier fut de garder les oies.

Son grand amour de Dieu lui valut très vite le don des miracles ; il guérissait les hommes comme les animaux de leurs maladies. 

Il chassait les esprits impurs. Aussi fut-il appelé par l’empereur Gordien pour guérir sa fille possédée. A cette époque-là, Tryphon pouvait avoir dix-sept ans.

Notre gardien d’oies reprit son travail (et ses miracles) jusqu’au temps de la persécution de Dèce (250).

Il fut alors dénoncé par les païens comme un dangereux malfaiteur, qui combattait le culte romain et répandait cette nouvelle doctrine d’un Crucifié de Palestine.

Les soldats vinrent le trouver, il se présenta à eux spontanément et se réjouit de partir avec eux à Nicée, où l’attendait le préfet Akylin.

Après les habituelles flatteries et menaces d’Akylin, qui n’émurent pas beaucoup Tryphon, celui-ci fut attaché à un poteau et frappé pendant plusieurs heures à coups d’épées de bois, qui servaient à l’exercice des soldats. Puis le tyran l’attacha derrière son cheval, qu’il fit trotter en obligeant Tryphon à courir pieds nus par des sentiers rocailleux et glacés.

Ensuite, comme Tryphon refusait d’adorer l’image de l’empereur, on lui planta des clous dans les pieds et on le traîna ainsi au milieu de la ville. Les habitants finissaient par admirer cet homme qui montrait tant de joie à souffrir pour son Maître ; les bourreaux, eux, s’épuisaient à lui déboîter les membres, à le flageller encore, à brûler son corps avec des torches… Tryphon, impassible et heureux, priait pour eux.

On vit alors venir du ciel une belle couronne de fleurs et de pierres précieuses, qui se posa sur sa tête. Akylin, furieux et impuissant, ordonna à ses hommes d’aller décapiter Tryphon en-dehors de la ville, mais Tryphon expira avant de recevoir le coup fatal.

Ce fut, d’après la Tradition, un 1er février, vers 250.

Depuis, saint Tryphon est toujours invoqué contre les sauterelles, les reptiles et autres animaux nuisibles aux cultures.

Saint Tryphon est commémoré le 1er février dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens