Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 09:54

Carpos, Papylos et Agathoniki de Pergame

† 161

 

Carpos était évêque à Thyatire (Asie Mineure, auj. Akhisar, Turquie CW) ; Papylos était diacre, Agathoniki, la sœur de ce dernier.

On rappellera que Thyatire est l’une des cités auxquelle l’apôtre Jean s’adresse dans l’Apocalypse (Ap 2:18sq) ; il en félicite et encourage les fidèles dans leur foi, les mettant cependant en garde contre Jézabel, cette fausse prophétesse qui appelle ses serviteurs à se prostituer et à manger des viandes immolées aux idoles.

Carpos et Papylos furent amenés devant le proconsul, Optimus ou Valerius, avec beaucoup d’autres Compagnons, dit le Martyrologe. Le proconsul demanda à Carpos : Quel est ton nom ? - Mon nom est Chrétien, répondit l’évêque. 

Sommé de sacrifier aux idoles, Carpos s’écria : Les vivants ne sacrifient pas aux morts. Puis il expliqua patiemment au proconsul que ces dieux ont été des hommes dans leur vie, que le Diable qui parle par les oracles, ne prédit que ce qu’il compte nous faire, pour nous tromper. Dieu au contraire est éternel, nous aime et ne veut que notre Bien.

Le proconsul ordonna de suspendre Carpos, qui fut écorché avec des ongles de fer ; il répétait imperturbablement Je suis Chrétien, jusqu’à son évanouissement.

Le diacre Papylos affirma qu’il avait beaucoup d’enfants, précisant que c’étaient ses enfants en Dieu, les Chrétiens. A son tour il fut suspendu et déchiré par les ongles de fer : trois bourreaux s’y fatiguèrent, tandis que Papylos semblait redoubler de forces.

Le proconsul condamna l’évêque et le diacre à être brûlés vifs. On les conduisit au milieu de l’amphithéâtre. Beaucoup de curieux se mirent dans les gradins.

Papylos rendit l’esprit le premier ; Carpos, lui, eut un grand sourire et expliqua : J’ai vu la gloire du Seigneur, et je m’en suis réjoui ; me voilà maintenant délivré de vous et de vos crimes. Cette vision rappelle celle du Protomartyr Stephanos (cf. Ac 7:56).

Après qu’il eut expiré, une femme de l’assistance fut soudain animée d’une intrépidité inhabituelle : Agathoniki, une maman chrétienne - le Martyrologe précise qu’elle était l’épouse du Diacre Papylos -, affirma qu’elle avait vu, elle aussi, le glorieux festin, auquel elle voulait s’asseoir et prendre part. On lui rappela son enfant : Je lui laisse Dieu pour protecteur, répondit-elle. Elle mourut, toute joyeuse, sur le même bûcher que les deux Martyrs précédents. 

C’était vers 161, sous Marc-Aurèle, qui régna de 161 à 180. Il se pourrait que les Compagnons de ces Martyrs aient été condamnés à des jours différents.

Saints Carpos, Papylos et Agathoniki sont commémorés le 13 avril dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens