Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 06:13

Basilios, Ephraim, Eugenios, Agathodoros, Elpidios, Ætherios et Kapiton

† 300

 

Sous Dioclétien, l’évêque Hermon de Jérusalem envoya en Chersonèse (auj. Crimée) sept missionnaires, tous évêques, chargés d’annoncer là-bas l’Evangile.

Les deux premiers furent Ephraim et Basilios, vers 300. 

Basilios fut d’abord expulsé, puis rappelé ; il ressuscita un mort et convertit toute une famille ; une sédition des Juifs aboutit à son martyre.

Ephraim subit peut-être le martyre en même temps que Basile, à moins qu’il fût allé prêcher en Scythie (auj. Azerbaïdjan).

Vinrent l’année suivante, vers 301, Eugenios, Agathodoros et Elpidios, qui subirent à leur tour le martyre.

Après plusieurs années, Ætherios se heurta encore à l’obstination des habitants ; il obtint de Constantin de réprimer les assauts belliqueux des païens, qui furent donc expulsés de Chersonèse ; étant retourné à Constantinople pour remercier l’empereur, il fut martyrisé à son retour.

Enfin fut envoyé Kapiton, à la demande des Chrétiens de Chersonèse, qui désiraient un évêque. Kapiton put prêcher et obtenir d’autres conversions. Il mourut en paix un 22 décembre.

Saints Basilios, Ephraim, Eugenios, Agathodoros, Elpidios, Ætherios et Kapiton sont commémorés le 7 mars dans le Martyrologe Romain.

 

 

Eubulius de Batanée

† 308

 

Eubulius vivait, comme son ami Adrianus, à Batanée (auj. Al-Bathaniya, Syrie S). 

Ils étaient chrétiens ; entendant parler des martyrs qui étaient morts pour la foi à Césarée de Palestine, ils voulurent venir les vénérer et se présentèrent aux portes de la ville.

On les contrôla, on les questionna : ingénument, ils exposèrent le but de leur voyage et furent immédiatement présentés au gouverneur.

Celui-ci, Firmilien, les fit aussitôt torturer et exposer aux bêtes. 

Les fêtes célébrant la Fortune commençaient le 5 mars.

Adrianus subit son supplice dès le 5 mars ; mis en pièces par un lion, il fut égorgé. Son ami Eubulius eut le même sort, mais deux jours plus tard, le 7 mars, assez probablement en 308.

Saint Eubulius de Batanée est commémoré le 7 mars dans le Martyrologe Romain.

 

 

Paul le Simple

† 340

 

Paul était un simple cultivateur qui vivait en Egypte.

Son épouse, fort belle, le trompait par une double vie, jusqu’à ce que Paul la trouva en compagnie d’un complice. Il quitta la maison et rejoignit l’ermite s.Antoine (v. 17 janvier). Il avait soixante ans.

Antoine fit la sourde oreille, chercha par tous les arguments et par tous les moyens à décourager Paul de vouloir se faire moine, Paul resta là.

Paul supporta un jeûne de quatre jours, sans pain et sans eau. Ce fut son premier «examen», après lequel Antoine l’admit dans sa cellule.

Il ordonna à Paul de tresser une corde avec des feuilles de palmier ; quand la corde mesura quatre-vingt-quinze brasses (environ 150 mètres), Antoine la lui fit défaire et recommencer, ce que Paul fit sans broncher. Antoine lui-même fut ému de tant d’humilité et d’obéissance.

Antoine invita Paul à manger ; il lui proposa des pains desséchés ; Paul mangea la même chose qu’Antoine ; le soir, Paul imita Antoine dans sa prière, sa veille, son lever nocturne pour chanter : à la fin, Antoine reconnut la vraie disponibilité de Paul et lui dit :  Voici que tu es devenu moine.

Antoine fit construire à Paul sa cellule, à quelques kilomètres de la sienne. Il lui donna alors comme mission la lutte contre le Démon ; d’abord pour soi-même, ensuite pour les autres. Au bout d’un an, Paul reçut la grâce de commander aux démons, de les chasser et de guérir les malades.

Un jour on amena à Antoine un horrible démoniaque. Antoine jugea que c’était Paul qui pouvait le délivrer ; Paul jugea que c’était au contraire à Antoine de le faire ; après une longue «lutte», Paul s’adossa au rocher, en plein soleil, pria intensément, affirmant qu’il ne partirait pas de là tant que le démon serait présent ; le démon hurla et déclara que la simplicité de Paul l’avait chassé.

Il y eut encore bien d’autres miracles accomplis par Paul. L’extrême humilité de son comportement l’a fait surnommer le Simple.

L’histoire ne nous dit pas si Paul réussit à convertir sa femme.

Il mourut, pense-t-on, vers 340.

Saint Paul le Simple est commémoré le 7 mars dans le Martyrologe Romain.

 

 

Gaudiosus de Brescia

† 340

 

Des vingt-huit premiers évêques de Brescia (Italie N), tous saints, Gaudiosus fut le treizième (qu’il ne faut pas confondre avec Gaudentius, neuvième de la liste, ni avec un autre Gaudiosus, le vingt-neuvième, du septième siècle).

Gaudiosus fut évêque de Brescia durant la première moitié du cinquième siècle.

Jusqu’à plus ample information, on ne pourra en dire davantage.

Saint Gaudiosus de Brescia est commémoré le 7 mars dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens