Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 12:52

Iuliana de Nicomédie

† 305

 

Iuliana naquit à Nicomédie (Bithynie, auj. Izmit, Turquie NW).

Bien que son père, Africanus, fût très attaché au culte des dieux romains, Iuliana put connaître très tôt le christianisme et fut même sans doute baptisée.

Africanus la promit en mariage à un certain Evilasius. Mais Iuliana ne voulait pas épouser un païen et, pour gagner du temps, fit savoir à Evilasius qu’elle l’épouserait… s’il devenait préfet de la ville. Dieu fit qu’il le devint effectivement, et Iuliana lui déclara alors formellement qu’elle ne voulait pas épouser un païen.

Africanus, puis Evilasius tentèrent par tous les artifices de la convaincre : des paroles d’amour tendre aux menaces et aux tortures, rien ne put ébranler la jeune fille.

On dit qu’Evilasius la fit fouetter, puis suspendre par les cheveux, lui fit verser sur la tête du plomb fondu, autant de supplices qui furent sans aucun effet sur elle.

Jetée en prison, Iuliana fut visitée par le Démon, déguisé en ange, qui lui suggérait d’accepter ce mariage pour rester en vie.

Evilasius tenta de la faire écarteler, mais un ange intervint et suspendit ce supplice, ce qui provoqua la conversion de beaucoup de gens.

Ce fut ensuite une immersion dans un bain de plomb fondu, qui sembla à Iuliana de l’eau tiède.

Toujours enfermé dans son opiniâtreté, Evilasius la fit décapiter. Il serait mort lui-même peu après, de noyade.

Ce martyre eut probablement lieu vers 305.

Sainte Iuliana fut très honorée en Orient, et même très tôt. Son culte se propagea en Occident à la suite de la translation de ses reliques, qui arrivèrent finalement à Naples en 1207.

Ce culte se développa ensuite tellement, qu’on a fini par supposer que Iuliana avait été martyrisée en Campanie ; il en résulta un doute pour les historiens : Iuliana de Nicomédie est-elle bien la même qu’on vénère à Naples ? Pour le Martyrologe Romain, Iuliana est une vierge martyre en Campanie.

Sainte Iuliana (de Nicomédie ?) est commémorée le 16 février dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens