Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 21:20

Lupicin de Leuconne

† 480

 

Bien des choses se sont déjà dites lors de la fête de s.Romain de Condat (v. 28 février).

Lupicin était le jeune frère de Romain et de leur sœur, tous trois nés dans le Bugey, et peut-être à Izernore (Ain).

Après que Romain ait commencé sa vie d’anachorète, Lupicin, devenu veuf, le rejoignit, à la suite d’une vision où son frère l’appelait.

Ce fut une sainte émulation réciproque vers les sommets de la sainteté. Lupicin cependant était plus exigeant, plus ferme, tandis que Romain, l’aîné, était plus patient, plus doux, et en même temps se pliait facilement aux décisions de son jeune frère.

Romain dirigea le monastère de Condat, Lupicin celui de Leuconne.

Lupicin ne dormait que sur un banc et ne mangeait que tous les trois jours. Il ne buvait jamais de vin. Les huit dernières années de sa vie, il ne buvait plus. Quand la soif le prenait, il trempait ses mains dans l’eau pour se rafraîchir.

Plusieurs fois Romain réintégra avec bonté des moines qui, tentés, avaient quitté le monastère, tandis que Lupicin ou quelque autre moine aurait été plus «sévère» avec eux.  

Une année que la récolte avait été bien plus abondante que d’ordinaire, les moines de Romain commencèrent à se montrer plus difficiles à table. Inutilement, Romain tenta de les rappeler à la Règle ; aussi appela-t-il Lupicin. Celui-ci se fit d’abord préparer un repas sans huile ni sel puis, ayant fait préparer une grande marmite, y mélangea fruits et légumes ; quand tout fut cuit, il invita les moines à partager cette soupe peu ordinaire ; ceux qui acceptèrent, comprirent et se soumirent. Il y en eut douze qui, mécontents de la leçon, quittèrent le monastère. Lupicin dit à Romain que le froment seul était resté à l’intérieur.

Romain cependant en fut bien affligé. Il s’imposa de rudes pénitences jusqu’à ce que les douze fautifs revinssent, repentis, et les accueillit avec grande joie.

Après la mort de Romain (463), Lupicin eut l’occasion d’intervenir dans la vie publique, montrant par là la renommée et le rôle important qu’il pouvait avoir.

Un roi burgonde tenait des Séquanais en esclavage ; Lupicin le supplia, en vain ; mais il sut insister avec tellement de conviction, que le roi libéra les serfs, et combla de dons le monastère de Leuconne.

Lupicin prit la défense du comte Agrippin, qu’on accusait d’avoir pactisé avec les barbares : là, Lupicin devenait même ministre de l’Intérieur ou des Affaires Etrangères !

Il survécut d’une vingtaine d’années à son frère Romain, gouvernant tous les monastères qu’ils avaient fondés ensemble, et mourut vers 483.

Saint Lupicin de Leuconne est commémoré le 21 mars dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens