Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 08:48

Marcos d’Aréthuse

† 362

 

Sous Constantin (306-337), Marcos fut élevé au siège épiscopal d’Aréthuse (auj. al-Rastan, Homs, Syrie).

Quand les frères de Constantin éliminèrent toute la parenté de celui-ci pour accaparer le pouvoir, Marcos sauva de la mort les deux petits frères, Gallus et Julien, sans se douter que ce dernier allait devenir son propre persécuteur.

Le premier gros problème de Marcos fut doctrinal : par faiblesse plus que par conviction, il se trouva dans les rangs des ariens, sans l’avoir vraiment voulu. Pendant des années il fut considéré comme semi-hérétique. Le fait est que, au concile de Sirmium (359), sa formule théologique ne fut toujours pas acceptée. Mais ensuite, il cessa toute connivence avec les ariens et fut toujours du côté des «orthodoxes».

A partir de 361, sa position devint précaire par l’attitude de l’empereur Julien l’Apostat, qui décida de rétablir le paganisme en combattant violemment le christianisme. Lui qui, lecteur, avait proclamé la Parole de Dieu dans l’Eglise, s’opposa désormais à la Parole de Dieu avec une haine farouche.

Dans Aréthuse, Marcos avait fait abattre un temple païen, mais il dut s’enfuir lorsque parurent les décisions de l’empereur. Cependant, apprenant que son clergé et ses fidèles étaient arrêtés en grand nombre, il revint dans sa ville pour exprimer à son troupeau ses encouragements. Puis il se livra de lui-même aux persécuteurs.

On voulut lui arracher la promesse de faire reconstruire le temple païen ; peine perdue ! On le tortura horriblement : ce furent les bourreaux qui se lassèrent, finissant par admirer la constance du vieillard. Même le préfet s’adressa à Julien : Tu n’as pas honte de voir que nous sommes vaincus par ce vieillard qu’il ne serait vraiment pas glorieux de vaincre ?

Julien laissa faire. Marcos fut relâché. Son exemple et sa parole continuèrent de convertir des païens. Il acheva ses jours dans la paix, en 364.

S.Grégoire de Nazianze (v. 25 janvier) le qualifia d’homme remarquable et très saint vieillard, expression reprise dans le Martyrologe. Certains l’ont, à juste titre, considéré comme martyr.

Saint Marcos d’Aréthuse est commémoré le 29 mars dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens