Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 14:20

Maria l’Egyptienne

† 422

 

Maria raconta elle-même qu’elle vivait en Egypte et qu’elle quitta ses parents à douze ans, pour aller se prostituer en Alexandrie, pendant dix-sept années.

Elle eut l’occasion de faire un voyage à Jérusalem, et réussit à corrompre encore beaucoup de jeunes gens qu’elle rencontra sur le bateau du voyage et à Jérusalem même.

Le jour où l’on fêtait la Croix glorieuse du Christ, elle crut pouvoir se mêler à la foule qui entrait dans la basilique, mais une force invisible la cloua sur place.

La grâce de Dieu lui fit alors comprendre que c’étaient ses péchés qui lui barraient l’entrée du sanctuaire. Elle se tourna vers une icône de Marie, la pure Vierge, Mère de Dieu, promettant de renoncer à sa vie de débauche. Elle put alors s’approcher de la Croix et la vénérer humblement, se sentant acceptée dans le Pardon miséricordieux de Dieu. C’était en 373.

Une voix intérieure l’invita à franchir le Jourdain pour y trouver le repos.

En l’église Saint-Jean-Baptiste, elle se confessa et communia. Puis elle organisa sa vie dans le désert, pendant quarante-sept ans. 

D’abord, elle se nourrit seulement d’herbes et de racines sauvages, pendant dix-sept ans, comme pour expier les dix-sept années de son péché de jeunesse.

Les épreuves cependant l’assaillaient : le souvenir de ses péchés, ses convoitises, les chansons lascives : pour vaincre la tentation, il lui arrivait de rester prosternée à terre, en larmes, pendant un jour et une nuit entière ; elle fut fidèle à sa promesse envers Marie à Jérusalem. Elle eut alors la grâce de vivre encore trente années dans la paix, sans voir personne.

En 421, un moine nommé Zosime (v. 4 avril ?), s’avança dans ce même désert et rencontra Maria. C’est à lui qu’elle dévoila le secret de sa vie. Elle lui demanda alors de revenir l’année suivante pour lui apporter l’Eucharistie, qu’elle n’avait plus reçue depuis le jour de sa conversion à Jérusalem. En même temps, elle lui confiait un conseil à transmettre à son supérieur, Jean, que d’ailleurs elle ne connaissait pas. 

L’année suivante, Zosime fut fidèle au rendez-vous ; il vit Maria passer le Jourdain à pieds secs pour venir à sa rencontre. Elle reçut le Corps du Christ et pria Zosime de revenir encore une fois l’année suivante.

Zosime revint : il trouva Maria comme endormie sur le sol ; elle avait écrit dans le sable : Je suis décédée la nuit du Vendredi saint, juste après avoir reçu l’Eucharistie.

Maria était donc morte le 1er avril 422. Son corps était resté sans corruption pendant un an.

Le récit de cette admirable conversion fut transmis par Zosime lui-même. Quelques historiens ont cherché à le mettre en doute ; dans l’histoire de l’Eglise, ce n’est pas l’unique cas de conversion radicale, où l’on découvre combien est immense la Miséricorde de Dieu.

Sainte Maria l’Egyptienne est commémorée le 1er avril dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens