Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 14:14

Maximilianus de Théveste 

274-295

 

Ce Maximilianus était le fils d’un vétéran, Fabius Victor, lui-même chargé de lever des recrues pour l’armée. Les événements se passent à Théveste (auj. Tebessa, Algérie E).

Maximilianus fut nommé parmi les conscrits, mais il s’y refusait, alléguant que, chrétien, il ne voulait pas porter les armes. Il savait en effet qu’être enrôlé dans l’armée signifiait participer à des cérémonies païennes en l’honneur des faux dieux et des empereurs, considérés eux-aussi comme des dieux.

Fabius Victor amena son jeune homme devant le proconsul, Dionus Cassius. Une des réponses courageuses de Maximilianus fut : Je suis chrétien ; il ne m’est pas permis de porter au cou la bulle de plomb, moi qui porte déjà le signe sacré du Christ.

Lassé, Dionus condamna à mort Maximilianus, qui l’en remercia.

Juste avant de recevoir le coup fatal, Maximilianus dit à son père : Donne au soldat qui va me frapper le vêtement neuf que tu m’avais préparé. Que les fruits de cette bonne œuvre se multiplient pour toi au centuple et que je puisse bientôt te recevoir au ciel. Tous deux, nous nous glorifierons dans le Seigneur.

Maximilianus fut aussitôt décapité.

Fabius Victor était gagné par la générosité de son fils martyr ; il rentra tout joyeux à la maison ; il serait mort peu après.

Saint Maximilianus de Théveste est commémoré le 12 mars dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens