Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 11:35

Mesrob d’Arménie

362-441

 

Mesrob dit Machtots naquit en 362 dans le village de Hatsekats (Taron, Arménie occidentale) à l’ouest du lac de Van, un territoire qui devait être dévolu aux Perses en 384.

Dès l’enfance il pratiqua le grec, le syriaque surtout, et aussi le perse, car cette région recevait une influence importante de la part de la Syrie et de la Perse sassanide.

Il commença une carrière militaire, travailla chez un haut fonctionnaire royal, puis se retira dans la méditation en quelque solitude. Il se mit à prêcher parmi ses compatriotes.

Mais la langue écrite n’existait pas. Et Mesrob voulait procurer à ses auditeurs les textes de l’Ecriture. Il songea à créer un alphabet, comme le firent Cyrille et Méthode chez les Slaves (v. 21 février).

Il fit un long voyage d’étude, qui le porta à Edesse, Samosate, en Siounie (Arménie S), au nord du lac d’Ourmia (act. Azerbaïdjan iranien), et jusqu’en Ibérie et Albanie (act. Géorgie) ; puis en Grèce, à Constantinople. Partout, il fut bien reçu.

A son retour, il capta la bienveillance du catholicos d’Arménie, s.Sahak 1er Parthev (v. 8 septembre) ainsi que du roi Vram Châhpouh, et put ainsi ouvrir plusieurs écoles pour former la jeunesse. 

On peut dater l’établissement de l’alphabet arménien vers les années 392-406. C’était  une nouveauté qui allait permettre d’écrire des hymnes, des livres liturgiques, et bien sûr de lire l’Ecriture, mais surtout c’est grâce à cette entreprise que l’Arménie sauva sa langue et sa culture.

Mesrob mourut en 441, octogénaire. On l’a appelé le Docteur des Arméniens.

Malgré ces efforts, l’Eglise arménienne connut le schisme dès le siècle suivant. 

Saint Mesrob d’Arménie est commémoré le 17 février dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens