Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 21:19

Serapion anachorète en Egypte

4e siècle

 

Il n’y a pas moins de dix Serapion dans l’actuel Martyrologe (quatorze dans l’ancien).

Celui que mentionne ce saint livre au 21 mars, d’une façon on ne peut plus laconique, fut un anachorète, ce qui, dans l’Egypte du 4e ou 5e siècle, ne représente pas particulièrement une exception ni même une originalité.

Pour être bien sûr de ne pas nous simplifier les recherches, l’index du même livre indique que cet anachorète vivait à un siècle inconnu.

Il se trouve qu’on connaît (au moins) trois anachorètes égyptiens qui portaient ce même nom de Serapion et qui vécurent au 4e siècle.

  1. Serapion d’Arsinoé, prêtre, s’était retiré à Arsinoé et fut bientôt l’abbé de dix mille moines, qui vivaient du travail de leurs mains et priaient aux heures définies par leur Règle. Ayant encore du temps de reste, Serapion assuma la distribution des aumônes aux pauvres.
  2. Serapion le Sindonite : son habit tout simple consistait en une sindon, chemise de vulgaire toile, qui lui valut son surnom. Ce tissu ne devait pas être plus agréable à porter qu’un cilice… Parfaitement détaché de toute sa personne, il se vendit lui-même, pour convertir un histrion ! Il partit en pèlerinage à Rome, où il mourut selon certains, à moins qu’il ait eu le temps de retourner en Egypte († 386).
  3. Serapion de Thmuis, le Scolastique, ainsi normmé pour sa science, son intelligence et son éloquence. Mais on le tira de sa solitude pour en faire l’évêque de Thmuis. Comme tel, il participa au concile de Sardique (347), fut expulsé de son siège par les ariens, fut en relations épistolaires avec s.Athanase (v. 2 mai) et mourut vraisemblablement en exil.

Saint Serapion, anachorète (mais lequel ?) est commémoré le 21 mars dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens