Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 09:55

Andrea de Montereale

1397-1479

 

Andrea naquit vers 1397 à Mascioni (L’Aquila, Abruzzes, Italie CE), de parents très pauvres.

On a récemment proposé des dates légèrement modifiées pour Andrea. Il serait né plutôt vers 1402.

La famille ne le destinait, apparemment, qu’à garder les moutons, ce qu’il fit jusqu’à quatorze ans.

A cet âge-là, il rencontra un Religieux de l’Ordre de Saint-Augustin, qui venait du proche monastère de Montereale. Le jeune garçon devait y avoir pensé depuis un certain temps, et son désir devait être intense : le bon Religieux emmena Andrea au monastère, où il fut tout de suite admis.

Qui sait ce que fut la réaction des parents d’Andrea ? Il ne quitta certainement pas la maison paternelle sans les avoir salués, leur promettant ses ferventes prières ; et les braves paysans, tout émus, ne furent pas mécontents de voir leur fils en de bonnes mains.

A Montereale, Andrea observa la Règle avec une fidélité exemplaire, et se jeta dans les études avec enthousiasme. 

Il fut ordonné prêtre en 1421 : à dix-neuf ans (?) selon la chronologie corrigée, à vingt-quatre selon la tradition, ce qui semble plus plausible.

En 1431, on le voit étudier la théologie à Rimini, puis Padoue, Ferrare ; il fut lecteur et bachelier.

En 1438, il fut nommé professeur à Sienne et reçut le titre de Maître en Théologie.

Successivement (1444 ou 1453) il fut nommé provincial de son Ordre pour l’Ombrie. En outre, le Supérieur Général le délégua plusieurs fois pour aller réformer des couvents, à Norcia, Amatrice, Cerreto. Andrea obéit, se rendit sur place, mais reçut les habituelles contradictions des moines qui n’acceptent pas de se corriger. 

Andrea souffrit beaucoup. A Sienne également, on le calomnia. Andrea démissionna. Mais son innocence fut reconnue, au point que le Général de l’Ordre écrivit en 1463 qu’Andrea avait montré le plus haut degré de la sainteté.

En 1471 en effet, Andrea fut réélu provincial. Il alla prêcher dans toute l’Italie et en France. Il portait le cilice, couchait sur la dure, veillait la nuit en prière dans l’église et ne manquait pas d’y ajouter d’autres mortifications discrètes.

Il passa les dernières années de sa vie à Montereale. On dit qu’il prédit le jour de sa mort, mais il n’y a pas d’accord sur ce jour, 11 ou 18 avril 1479.

Quand il mourut, on entendit le chant des Anges, et les cloches sonnèrent d’elles-mêmes pendant toute une journée.

Le culte d’Andrea a été reconnu en 1764.

Saint Andrea de Montereale est commémoré le 18 avril dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens