Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 14:50

Jakob de Nisibe

† 337

 

Nisibe est l’ancienne ville de Nusaybin (Turquie SE), sur la frontière syrienne et proche aussi de l’Irak.

Jakob y naquit. 

Il passa quelque temps dans la solitude gagnant la cime des plus hautes montagnes. On dit à ce sujet qu’il monta sur le mont Ararat ; mais il n’est pas exact qu’il y ait retrouvé l’arche de Noé. Au printemps, en été et en automne, il profitait des taillis avec le ciel pour toit. En hiver, il s’abritait dans une caverne.

Il n’avait pour nourriture que celle qui pousse toute seule.

L’usage de la laine était de trop pour lui, car le poil de chèvre le plus rude en tenait lieu pour la tunique qu’il portait et pour sa pèlerine toute simple.

Lors d’un voyage, il passa près d’un lavoir, où les femmes se moquèrent de lui : leurs cheveux blanchirent aussitôt et l’eau tarit sur place. Tout le monde vint alors le supplier : miséricordieux, il fit revenir l’eau, mais ces dames conservèrent leurs cheveux blancs, en souvenir de leurs railleries.

On raconte aussi que, présent à un procès dont le juge portait une sentence inique, Jakob lança une malédiction contre une grosse pierre, qui éclata sous les yeux du juge ; celui-ci modifia la sentence.

Sur la suggestion d’un autre célèbre solitaire, Marougé, Jakob fut appelé en 308, à devenir l’évêque (un des premiers, sinon le premier) de cette même Nisibe.

La persécution de ces années-là n’atteignit pas cette région. Dès la paix de Constantin, Jakob commença de faire édifier une grande basilique, qui fut achevée en sept ans.

En 325, Jakob participa au concile de Nicée et se signala ensuite par sa fidélité à la doctrine proclamée lors de ce concile.

On lui attribue la fondation de l’Ecole de Nisibe, où fut formé s.Ephrem (v. 9 juin). Ce dernier avait une grande vénération pour son évêque et dit quelque part que l’Eglise de Nisibe est fille de Jakob.

Jakob serait mort durant le siège de Nisibe par les Perses, le 15 juillet 337.

Une autre version affirme que, pour mettre fin à ce siège, Jakob aurait supplié Dieu et que brusquement des nuées de moucherons se seraient posées sur les trompes des éléphants. Agacées, les pauvres bêtes se mirent à  piétiner et détruire l’armée perse. Jakob serait alors mort plus tard, en 350.

Saint Jakob de Nisibe est commémoré le 15 juillet dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie J
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens