Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 13:23

Joseph Boissel

1909-1969

 

Joseph Boissel naquit le 20 décembre 1909 à La Tiolais (Le Loroux, Ille-et-Vilaine), de parents agriculteurs qui le firent baptiser le jour-même.

En 1923, son père mourut et Joseph entra chez les Oblats de Marie Immaculée (OMI) à Jersey (Angleterre) pour ses études secondaires, à l’île de Berder (Morbihan) pour le noviciat, à Liège (Belgique) pour la philosophie, à La Brosse-Montceaux (Seine-et-Marne) pour la théologie.

Il n’avait pas de dons particuliers pour l’étude, on le jugea même peu intelligent, mais les supérieurs surent voir le fond réel de Joseph : appliqué, très dévoué, droit et franc, très attaché à sa vocation. En plus, il excellait à couper les cheveux des confrères.

En 1931, il fit les vœux perpétuels.

En 1937, il fut ordonné prêtre et envoyé dans la toute nouvelle mission du Laos.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, Joseph fut mobilisé au Laos même ; en 1945, les Japonais entreprirent d’arrêter et parfois même d’exécuter les ressortissants français. Joseph Boissel fut interné au camp de Vinh (Tonkin), où il souffrit de mauvais traitements. 

En 1946, il put reprendre courageusement la mission de Nong Ét, complètement abattue. C’est que le père Boissel avait une force colossale, qui étonnait les gens du pays.

En 1949, après une petite année de détente en France, car sa santé était bien ébranlée (et il avait perdu l’usage d’un œil), il fut nommé à Paksane, où l’on établissait un séminaire.

A partir de 1952, la situation en Indochine bouleversa la stabilité du Laos, et quand fut proclamée  l’indépendance du Laos, commença l’atroce guerre civile entre les factions neutralistes, royalistes et communistes.

En 1957, le père Leroy (v. 18 avril) le remplaça pendant quelques «vacances» en France : il alla en pèlerinage à Lourdes, Ars et Rome.

Au retour, le père Boissel fut nommé à Paksane et s’occupa de plusieurs localités. On le vit particulièrement attaché aux malades, aux enfants et aux vieillards.

Mais la guérilla s’intensifia toujours plus. Coup d’état en 1960. Le pays sert de base arrière aux communistes. Un jour que la guérilla s’était avancée tout près du village où se trouvait le père Boissel, il partit sur son cheval, tenant d’une main la bride, de l’autre le ciboire des saintes Hosties, et arriva ainsi à Paksane. Le cheval fit ensuite place à une 2CV, puis à une jeep.

D’autres missionnaires furent tués, le père Boissel ne pouvait presque plus se déplacer. Le 5 juillet 1969, cependant, avec deux Religieuses, il chercha à gagner Hat Lêt, mais des soldats du Viêt Minh l’abattirent dans une embuscade (les deux Religieuses furent grièvement blessées).

Le père Joseph Boissel reçut ainsi la palme du martyre le 5 juillet 1969 à Hat Lêt (Bolikhamxay, Laos).

Il a été béatifié le 10 décembre 2016.

Son dies natalis sera le 5 juillet dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie J
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens