Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 15:42

Mammès de Césarée

† 273

 

Mammès (en grec Mamès, en latin Mamans) est très célèbre en Occident comme en Orient.

On donne deux versions de sa vie, qui n’ont presque rien en commun.

La plus simple présente un pauvre berger des environs de Césarée de Cappadoce (auj. Kayseri, Turquie centrale), très croyant, martyrisé encore jeune sous Aurélien à Césarée en 273-274.

L’autre histoire fait de Mammès le fils de deux Chrétiens mis en prison pour leur foi, Théodote et Rufina. Très tôt orphelin, Mammès fut élevé par une riche veuve qui lui donna son nom de Mammès, car il l’appelait Mamma. Il avait quinze ans lorsque cette personne mourut. C’est alors qu’on signala Mammès à Aurélien qui, après de belles promesses puis des menaces, le fit jeter en mer. 

Un ange le sauva et le conduisit sur cette montagne proche de Césarée : c’est peut-être ce seul détail qui nous ramène à la version précédente.

Un nouveau gouverneur fit rechercher Mammès et lui fit subir interrogatoires et tortures ; il le fit exposer aux bêtes du cirque, qui ne le touchèrent pas. Mammès fut enfin frappé d’un coup de trident et mourut dans les instants suivants. Ces derniers détails, concernant le martyre de Mammès, s’accordent peut-être avec la première version.

Le tombeau de Mammès fut très fréquenté et illustré par de nombreux miracles : retrouvailles, guérisons, résurrection d’enfants.

Un historien assez véridique (mais peut-être influencé par la situation politique), Sozomène, affirme que deux jeunes gens visitèrent ce tombeau vers 345 : Julien - le futur Apostat - et son frère Gallus. Ce dernier proposa à son jeune frère d’édifier un sanctuaire plus solennel pour ce tombeau. Mais tandis que le travail de Gallus prospérait, Julien n’arrivait à rien faire, son travail s’effondrant chaque nuit, comme si Mammès n’acceptait pas la duplicité de Julien.

Des reliques de Mammès vinrent en Gaule. Langres en reçut plusieurs à différentes époques, dont un bras et le chef ; c’est pourquoi s.Mammès est le patron de la cathédrale de Langres.

Le Martyrologe Romain mentionne Mammès de Césarée au 17 août.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie M
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens