Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 21:44

Eustochium à Bethléem
367-419

On a vu (v. 26 janvier) à quelle famille appartenait Eustochium : son père, Toxotius, mourut encore jeune, laissant son épouse Paula avec, déjà, cinq enfants, dont la troisième était Eustochium.
Cette forme neutre en -um est rare ; s.Jérôme d’ailleurs écrivit souvent Eustochia.
D’après ce dernier, les oncle et tante d’Eustochium, Hymetius et Prætextata, tentèrent d’arracher la jeune fille à la piété de sa mère Paula pour la «mondaniser», mais leur tentative fut vite abrégée par la mort.
Eustochium suivit amoureusement sa mère à l’écoute de s.Jérôme et, quand ce dernier partit pour la Palestine, elles l’y suivirent.
Déjà à Rome, Eustochium dévorait l’enseignement de Jérôme, mordait à l’ascèse avec un appétit admirable. Une fois à Bethléem, elle continua de se sanctifier et d’approfondir l’Ecriture avec une soif jamais apaisée. Jérôme écrivit d’elle : Tu entendrais tous les trésors de l’Ancien et du Nouveau Testaments sortir brûlants de son cœur. Les jeûnes sont un jeu pour elle ; l’oraison, voilà ses délices…
Eustochium fut, comme sa mère, une hébraïsante zélée, et Jérôme lui dédia maintes préfaces de ses commentaires. 
Sainte Paula mourut en 406. En 416, les monastères de Bethléem furent pillés. Eustochium et les autres moniales eurent juste le temps de se réfugier dans une tour.
S.Jérôme aimait vraiment Eustochium comme sa fille, comme sa sœur. Quand elle mourut, le 28 septembre 418 ou 419, ce lui fut une douloureuse épreuve.
Le Martyrologe Romain mentionne sainte Eustochium à Bethléem au 28 septembre.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie E
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens