Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2017 1 06 /11 /novembre /2017 17:41

Léonard de Noblat
?

Ce mystérieux Léonard serait né au début du sixième siècle, de parents nobles, Francs, et eut pour parrain Clovis lui-même. Son frère s’appelait Lifard.
Quand il en eut l’âge, il fut invité à entrer dans l’armée royale, mais il préféra aller se mettre à l’école de s.Remi de Reims (v. 13 janvier).
Le jeune homme sut mettre à profit l’enseignement et l’exemple de son maître, qui l’introduisit dans la cléricature. 
De même que s.Remi avait obtenu la libération des prisonniers à chaque visite du roi à Reims, de même Léonard obtint la libération des prisonniers auxquels il rendrait visite.
Mais Léonard reçut aussi le don des miracles. Les malades venaient le supplier de les guérir. Puis le roi voulut le mettre à la tête d’un évêché. Tout cela était trop d’agitation pour Léonard qui préférait le silence, la solitude, la retraite et la méditation.
Il vint se mettre à l’école de s.Mesmin, à Micy (v. 15 décembre). Il devait y être avec son frère Lifard, mais tous deux comprirent que là n’était pas leur vocation. Lifard se dirigea à Meung, Léonard vers l’Aquitaine.
Près de Limoges, il eut l’occasion de rencontrer la famille royale et, par sa prière, obtint que la reine pût accoucher sans difficulté, alors qu’on la croyait en grand danger de mort. Le roi accorda alors à Léonard une portion de la forêt voisine pour qu’il pût y construire un petit monastère. C’est en mémoire de cette donation que Léonard appela ce lieu Nobiliacum parce qu’il lui avait été donné par un roi très noble, écrivit un biographe qui, sans doute, ne connaissait pas très bien le latin ; cette étymologie expliquerait donc le nom de la localité de Noblat.
Ces événements devaient se passer après 533, date de la mort de s.Remi, car Léonard dédia un autel de son monastère à ce saint Evêque.
Léonard fit creuser un puits près du monastère et obtint par sa prière que l’eau ne vînt jamais à y manquer. Les prisonniers les plus éloignés, qui invoquaient le nom de Léonard, étaient à l’instant libérés de leurs chaînes. Les malades qui venaient trouver Léonard étaient guéris…
Même les proches parents de Léonard vinrent se mettre sous sa direction.
Tous les détails rapportés ci-dessus proviennent de textes que les historiens jugent tardifs et donc fort douteux, au point qu’ils accorderaient tout juste à Léonard d’avoir vécu "entre le sixième et le dixième siècle".
Après sa mort, Léonard continua à libérer des prisonniers, et on l’invoqua de très loin, de Flandre et d’Autriche.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Léonard de Noblat au 6 novembre.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie L
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens