Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 22:39

Pavlos de Constantinople
† 351

Le quatrième siècle a vu l’Eglise déchirée par l’hérésie d’Arius.
Pavlos était né à Thessalonique et devint prêtre à Constantinople.
L’évêque Alexandre (v. 28 août) le prit comme secrétaire et, peu avant de mourir, désigna deux «candidats» pour lui succéder : Makedonios si l’on voulait un politique habile, Pavlos si l’on voulait un saint.
C’est effectivement Pavlos qui fut choisi, en 336, mais l’empereur philo-arien Constance le fit exiler à Trèves, et remplacer par Eusèbe de Nicomédie, qui mourut en 341.
En 341, avec l’approbation du pape, Pavlos fut rappelé sur son siège ; mais le parti arien réussit à consacrer en même temps Makedonios, et les deux factions s’affrontèrent dans Constantinople.
Constance, pour ramener l’ordre dans la capitale, fit appel à son général Hermogenes pour expulser Pavlos, mais le peuple chrétien, mécontent, incendia la maison du général, l’arrêtèrent, l’assassinèrent et traînèrent son cadavre dans les rues de la ville. Cette réaction est absolument condamnable, mais Pavlos ne pouvait contenir tout ce mouvement de foule.
Makedonios s’éloigna tout de même, mais l’empereur chargea le préfet Philippos de se «débarrasser» du patriarche ; le préfet tendit un piège à Pavlos : il le convoqua «pour une affaire» et, pour éviter le tumulte de la foule, fit élargir une fenêtre de son palais pour faire passer l’escorte qui emmenait Pavlos en exil par voie de mer. On remit Makedonios sur le siège.
Pavlos fut emmené à Singara de Mésopotamie, puis à Emèse de Syrie, enfin à Cucuse de Cappadoce.
C’est là-bas que mourut Pavlos, vers 351. Il fut peut-être étranglé par une faction arienne, ce qui fait qu’il est généralement considéré comme martyr. Un demi siècle plus tard devait mourir à Cucuse un autre Confesseur héroïque, lui aussi exilé, Jean Chrysostome (v. 14 septembre).
Makedonios se déchaîna contre les partisans de Pavlos ; certains furent battus à mort, d’autres marqués au front ; leurs biens furent confisqués.
L’empereur Théodose fit rapporter les restes du patriarche Pavlos à Constantinople ; depuis 1226, ils se trouvent à Venise.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Pavlos de Constantinople au 6 novembre.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens