Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2018 2 30 /01 /janvier /2018 21:53

Juan José Martínez Romero
1889-1937

Juan José naquit le 21 août 1889 à Totana (Murcia), de Jerónimo et Victoriana, qui le firent baptiser le jour même.
Il fréquenta le séminaire diocésain Saint-Fulgence et fut ordonné prêtre en 1914.
Les sept localités de son apostolat furent : Caravaca, Las Torres de Cotillas, La Unión, Lorca, Roldán Águilas, finalement Totana, le pays natal.
Don Juan José était aussi généreux et charitable qu’il soignait avec amour les célébrations liturgiques.
Lors de la révolution de 1936, l’église fut fermée d’office. Don Juan José se réfugia dans la maison familiale et continuait ainsi comme il pouvait, son ministère sacerdotal. Avec deux jeunes fidèles, il s’efforça de retirer de l’église paroissiale les objets sacrés, les ornements, d’autant plus qu’on avait déjà mis le feu au sanctuaire.
Il fut surpris «en flagrant délit» le 23 août à cinq heures du matin, violemment frappé au point qu’il ne pouvait plus tenir sur ses jambes, et le jetèrent en prison, où il eut pour compagnons José Acosta Alemán et Pedro José Rodríguez Cabrera.
Un jour qu’on l’avait obligé à rester longtemps à genoux les bras en croix, pendant qu’on l’insultait et qu’on le frappait, il confia ensuite à ses compagnons : Je n’en pouvais plus, mais je t’assure que je n’ai jamais éprouvé tant de joie, parce que je souffrais pour le Christ. Une autre fois, qu’une milicienne vint le maltraiter, il raconta ensuite qu’il ne s’était jamais autant amusé dans sa vie. Dans son dernier billet, écrit à un autre prêtre, il déclarait encore : Tu ne sais pas quelles douceurs nous apporte cette prison.
Il fut martyrisé le 31 janvier 1937, comme on l’a raconté dans la notice de José Acosta Alemán et fut aussi béatifié en 2017.
Le nom du bienheureux Juan José Martínez Romero sera mentionné dans le Martyrologe Romain au 31 janvier.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens