Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2017 7 24 /12 /décembre /2017 10:53

Teofilius Matulionis
1873-1962

Teofilius naquit le 22 juin 1873 à Kudoriškis (Lituanie), de parents paysans profondément catholiques. A cette époque, la Lituanie n’existait plus en tant que telle, elle faisait partie de l’empire russe depuis presque un siècle.
Rappelons sommairement ici qu’en février 1918, la Russie soviétique céda la Lituanie à l’empire allemand ; mais à la suite de la chute du Reich, la Lituanie fut la proie de la Pologne ; en 1939, le pays passa sous occupation soviétique ; en 1941, sous occupation nazie ; en 1944, à nouveau sous occupation soviétique ; la Lituanie est indépendante depuis le dislocation de l’Union soviétique (1991). 
Teofilius, donc, fit ses études secondaires à Davgavpils (actuelle Lettonie), puis fréquenta le séminaire et l’académie catholique de Saint-Petersbourg. 
En 1900 il fut ordonné prêtre.
Après différents postes, il fut vicaire à Saint-Petersbourg à partir de 1912.
L’année de la révolution bolchevique, 1917, les églises furent fermées ; en 1923, Teofilius fut arrêté à Moscou et condamné à trois ans de prison.
Libéré en 1925, il eut la charge de sept paroisses à Saint-Petersboourg.
En 1927, il fut ordonné clandestinement évêque, mais en 1929 il fut condamné à dix ans de travaux forcés aux îles Solovki, là où fut mise en place l’organisation du Goulag.
En 1933, eut lieu un échange de prisonniers et Mgr Matulionis put revenir à Kaunas ; il rencontra le pape Pie XI à Rome en 1934 et voyagea aux Etats-Unis pour visiter ses compatriotes exilés. De retour en Lituanie en 1936, il fut aumônier des Bénédictines de Kaunas et aumônier militaire. 
En 1943, il fut nommé évêque de Kaišiadorys. Cette ville fut bombardée en 1944 par l’Armée rouge ; en 1946, l’évêque fut à nouveau arrêté et condamné à sept ans de prison à Vladimir (Moscou).
En 1956, il fut libéré ; l’année suivante, il ordonna clandestinement son successeur, Vincentas Sladkevičius, mais l’événement fut découvert : Mgr Matulionis fut assigné à résidence à Šeduva, à plus de cent-quarante kilomètres de sa ville épiscopale.
Le 20 août 1962, il succomba à un empoisonnement commandité par les services secrets communistes.
Mgr Matulionis mourait à quatre-vingt-neuf ans : il en avait passé vingt en prison, et cinq en résidence surveillée.
Reconnu martyr, Mgr Teofilius Matulionis  fut béatifié en 2017.
Teofilius Matulionis sera commémoré le 20 août dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens