Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2018 2 31 /07 /juillet /2018 12:53

Adolfo de Esteban Rada
1912-1936

Né le 28 septembre 1912 à Berbinzana (Navarre), il était le fils de Quintín et Faustina, qui le firent baptiser le lendemain et confirmer l’année suivante ; on connaît aussi la date de sa Première communion : 1921. Il avait (au moins) deux frères.

En 1923, il commença ses Humanités à Alagón, qu’il poursuivit en 1925 à Cervera ; en 1927 il partit faire le noviciat à Vic, et y reçut l’habit le 30 septembre, deux jours après ses quinze ans ; après la profession en 1928, il partit étudier la philosophie à Solsona. En 1931, vêtu en paysan comme ses confrères, il voyagea à Cervera pour y préparer la théologie. En 1935, il avait achevé ces études, mais le service militaire retarda les ordinations. Il fut envoyé à Barcelone, comme professeur, en août 1935.

Il avait un bon talent musical. Dans son zèle pour le salut des âmes, il réussit à convaincre ses deux frères d’abandonner les idées socialistes et de cesser de critiquer l’Eglise ; ils redevinrent de bons catholiques pratiquants.

Dès le 19 juillet 1936, Adolfo dut abandonner la maison et se réfugier chez un autre Confrère. Il aurait pu y rester tranquillement, mais il fut dénoncé : les miliciens vinrent contrôler le 31 juillet. Avant d’être embarqué, il laissa sa montre à la maîtresse de maison, la priant de la faire parvenir à son père ; puis les miliciens l’emmenèrent à la maison des Clarétains pour se faire indiquer les passages sacrets (qui n’existaient pas) ; en passant, Adolfo fut salué par un enfant qui l’appela Padre !

Adolfo fut exécuté non loin de l’hôpital San Pablo de Barcelone.

Martyrisé le 31 juillet 1936 et béatifié en 2017 Adolfo de Esteban Rada sera mentionné dans le Martyrologe Romain au 31 juillet.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens