Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2018 5 31 /08 /août /2018 17:55

Andrés Iniesta Egea
1877-1936

Né et baptisé le 13 janvier 1877 à Zurgena (Almería) dans une famille très croyante, il entra au séminaire de Murcia en 1887.

Il passa au Grand séminaire d’Almería et fut ordonné prêtre en 1903.

Les paroisses où il exerça son ministère furent Purchena, Turre, Serón (1907), Marchal de Lubrín (1912), Torrentes, Fuencaliente, Somontín (1929), et il retourna à Fuencaliente en 1935.

Très marial, il était aussi très généreux. Quand on l’invitait à la prudence en face des laïcistes, il répondait : Il ne faut pas être lâche ; j’aimerais bien être martyr.

Lors de la persécution, il resta habillé avec sa soutane, continua à célébrer la Messe chaque jour et à visiter les malades. Même les révolutionnaires du pays le respectaient.

Sa famille, cependant, pensa le mettre en sûreté en l’emmenant chez eux à Zurgena, le 27 juillet 1936. Il s’arrêta en chemin pour se confesser, à Alcóntar.

Il fut justement arrêté le 1. septembre suivant et fusillé au Pozo de la Lagarta avec quatre autres prêtres.

Martyrisé le 1. septembre 1936 et béatifié en 2017, Andrés Iniesta Egea sera mentionné dans le Martyrologe Romain au 1. septembre.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens