Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2018 6 18 /08 /août /2018 17:49

Gregorio Martos Muñoz

1908-1936

 

Gregorio naquit en Argentine le 3 avril 1908 à Chilecito (La Rioja). Il ne s’agit donc pas de la province espagnole de La Rioja, mais bien de la région d’Argentine, où les parents Martos Muñoz avaient émigré en quête de travail. Ses parents le firent baptiser neuf jours après la naissance ; Gregorio avait au moins une sœur, Dolores, et des frères.

En 1918, la famille revint en Espagne. Gregorio entra au séminaire de Grenade et y étudia avec suffisamment d’ardeur au point qu’il put passer une année. Au terme de ses Humanités, il fut nommé préfet du Petit séminaire.

Prêtre, il fut chargé de la paroisse de El Ejido. Empli de l’esprit de pauvreté, il renonça à l’héritage paternel. Il savait secourir les pauvres : il ne demandait rien s’il baptisait ou mariait des enfants de famille peu fortunée ; une fois, il baptisa ainsi un enfant de gitans et ensuite invita lui-même la famille à déjeuner avec lui.

Dès le début de la persécution de juillet 1936, il fut arrêté le 21 juillet. Le lendemain, on le transféra à la prison de Berja ; le 7 août, on le laissa en liberté surveillée, tellement surveillée que le 12, alors qu’il tentait d’aller se cacher pour échapper aux révolutionnaires, il fut arrêté à Peña Rodada, remis en prison à Berja, puis à El Ejido. On voulut le faire blasphémer sur une médaille de la Sainte Vierge, mais il préféra l’avaler plutôt que de la profaner.

Le 19 août, on l’emmena avec deux autres prisonniers à Albufera de Adra ; il demanda à être exécuté en dernier, pour donner l’absolution aux deux autres condamnés. Pour l’enterrer, on réquisitionna don José Peris Ramos, qui allait lui-même être martyrisé quelques jours plus tard (v. 1.septembre). La maman, Josefa, demanda à tous ses enfants de ne pas chercher vengeance.

Martyrisé le 19 août 1936, béatifié en 2017, Gregorio Martos Muñoz sera mentionné dans le Martyrologe Romain au 19 août.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens