Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 15:54

Joaquín Berruezo Prieto

1899-1936

 

Né le 15 janvier 1899  à Olula de Castro (Almería), il fut tôt orphelin de son père et pieusement élevé par sa mère, Carmen.

Il fit ses études au Petit séminaire d’Almería puis au Grand séminaire. Durant cette période, il montra son goût et ses dons pour propager la Bonne Presse.

Ordonné prêtre en 1921, il prépara le doctorat en théologie : il connaissait de façon approfondie les Mystiques espagnols. Sa liturgie était imprégnée de piété, de recueillement.

Il se mit dans les rangs des Travailleurs Diocésains, au service des séminaires et exerça son activité sacerdotale dans les séminaires de Ségovie, Séville, Astorga et Belchite.

La santé de sa mère s’étant dégradée, il revint vers elle et fut curé à Olula de Castro et Níjar. C’était en 1935. Ses paroissiens n’arrivaient pas à savoir quand il mangeait ou quand il dormait : il était tout à tous (cf. 1Co 9:22).

En 1936, les autorités l’obligèrent à quitter le presbytère. Sa nièce pleurait de le voir partir ainsi, mais il la consola et lui montra le ciel avec sa main. Il alla se réfugier à Almería, puis à Santa Cruz de Marchena.

Le 6 août, on vint l’arrêter. Trois jours après, on le jetait en «prison», c’est-à-dire dans le couvent des Adoratrices réquisitionné à cet effet ; là, il put encore recevoir sa bonne maman et lui dire A Dieu, avant d’être transféré sur le bateau-prison Astoy Mendi, où se trouvait aussi l’évêque.

Le 31 août, il fit partie des prisonniers désignés pour être évacués de là et exécutés au tristement célèbre Pozo de la Lagarta (Tabernas).

Martyrisé le 31 août 1936 et béatifié en 2017, Joaquín Berruezo Prieto sera mentionné dans le Martyrologe Romain au 31 août.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens