Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2018 5 03 /08 /août /2018 19:47

Luis Quintas Durán

1918-1936

 

Né le 24 avril 1918 à Almería, Luis était le troisième des huit enfants d’une famille très chrétienne ; son frère aîné, José, fut prêtre et martyr également (v. 22 mai) ; son jeune frère était Mario, sa sœur Julia. Ils considéraient leur frère le plus intelligent de tous.

Luis devait avoir à peine son baccalauréat, mais il avait aussi appris à être charitable envers les pauvres et fidèle à Dieu en toutes choses ; il faisait partie des Adorateurs nocturnes, de l’association S.Louis de Gonzague, des Conférences s.Vincent de Paul.

C’était une victime de choix pour les révolutionnaires. Dès le début de la guerre civile, il fut arrêté avec ses deux frères. Ligoté dans sa cellule, c’est lui qui remontait le courage de ses parents.

Les révolutionnaires s’en prenaient beaucoup à lui, qui était si jeune ; ils se moquaient de lui et le menaçaient continuellement. Un jour qu’il était en train de boire avec son verre, ils lui tirèrent une balle dans la tête. Il avait dix-huit ans.

Le jeune bourreau et ses compères sortirent alors dans la rue et ils l’acclamèrent pour sa «victoire».

Puis ils vinrent dans la prison et obligèrent le jeune frère de Luis, Mario, qui avait alors quatorze ans, de reconnaître le cadavre de son frère et d’aller l’ensevelir. Mario obéit courageusement. Au moment de la sépulture, il fit un signe de croix sur le Défunt : ils reçut à son tour une avalanche de coups et d’insultes.

La famille refusa constamment de dénoncer celui qui avait assassiné leur fils ; mieux, le bourreau lui-même rencontra le même Mario, une vingtaine d’années plus tard, pour lui demander pardon.

Martyrisé le 4 août 1936 et béatifié comme son frère José en 2017, Luis Quintas Durán sera mentionné dans le Martyrologe Romain au 4 août.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens