Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2018 3 12 /09 /septembre /2018 14:28

Joaquín Gisbert Aguilera
1903-1936

Né le 14 avril 1903 à La Calahorra (Grenade), Joaquín était le fils d’un simple ouvrier et avait (au moins) deux sœurs. 

Il fit ses études au séminaire de Guadix et fut ordonné prêtre en 1926.

Il réalisa son ministère sacerdotal à Matián, Doña María, Escúllar, Ocaña.

Son style de vie personnel était austère. Prêtre humble, simple et apostolique à la fois, il ne refusait pas de jouer au football ou à la pelote avec les enfants.

Au moment où explosa la révolution en juillet 1936, le père de Joaquín lui proposa de retirer sa soutane et d’aller simplement dire aux miliciens : Les gars, vous savez, je suis communiste comme vous… mais Joaquín répondit : Papa, je ne peux pas faire ça.

Il venait de célébrer la Messe et parlait avec sa mère dans le jardin, quand on vint l’arrêter ; les miliciens l’invitèrent poliment, et lui les suivit en toute simplicité. Il allait retrouver José Álvarez-Benavides de la Torre dans la prison d’Almería, puis le bateau-prison (v. plus haut).

Sa famille essaya de le racheter à la Milice avec une bonne somme d’argent ; les révolutionnaires étaient presque sur le point d’accepter, mais comme don Joaquín était prêtre, ils répondirent Non, rien à faire, s’il est curé, franchement rien à faire.

Jusqu’au bout il partagea le sort de don José Álvarez-Benavides de la Torre, mais plus particulièrement encore celui de Notre-Seigneur, qui connut la prison avant d’offrir sa vie : don Joaquín mourut lui aussi à trente-trois ans.

Il fut un des douze prêtres martyrisés le 13 septembre 1936 à Pozo de Cantavieja (Tahal, Almería) et qui ont été béatifiés en 2017.

Joaquín Gisbert Aguilera sera mentionné dans le Martyrologe Romain au 13 septembre.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens