Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2018 7 09 /12 /décembre /2018 21:23

Christian de Chergé

1937-1996

 

Né le 18 janvier 1937 à Colmar (Haut-Rhin), Charles-Marie-Christian de Chergé faisait partie d’une fratrie de huit enfants, dont le père était militaire.

Comme tous les militaires, Monsieur de Chergé dut changer plusieurs fois de résidence. C’est ainsi que l’enfance de Christian se déroula en Alger, où son père était commandant. Déjà à cette époque se dessina la vocation de Christian.

Puis la famille s’installa à Paris. Les études de Christian furent très brillantes ; l’année de son baccalauréat, en 1954, il reçut le prix d’excellence. Parallèlement, le jeune garçon participait aux activités des Scouts.

En 1956, il entra au séminaire des Carmes à Paris.

En 1959, jeune officier, il sera envoyé en Algérie. Durant cette période, Christian faillit tomber dans une embuscade au détour d’une rue d’Alger. Une altercation avait éclaté, et un Musulman s’interposa pour le protéger ; or ce dernier était père de dix enfants - et fut retrouvé assassiné le lendemain matin. Ce fut une épreuve douloureuse pour Christian, qui en resta marqué toute sa vie.

En 1964, il fut ordonné prêtre à Paris et nommé chapelain à Montmartre.

En 1969, il choisit d’entrer chez les Pères Cisterciens (Trappistes). Il fit le noviciat à Notre-Dame d’Aiguebelle puis partit pour Tibhirine (Algérie), à l’abbaye Notre-Dame-de-l’Atlas.

Son engouement pour le dialogue avec l’Islam fut soutenu par ses Supérieurs et il fut envoyé à Rome, de 1972 à 1974, à l’Institut d’Islamologie des Pères Blancs : il y approfondit la culture et la langue arabes.

En 1979, il fonda le groupe Ribât-el-Salâm (Le Lien de la paix), où les membres arabes et chétiens pourraient échanger et prier ensemble.

En 1984, l’abbaye de Tibhirine fut réduite à un simple prieuré : le gouvernement algérien en effet imposa à la communauté de ne pas dépasser les treize membres (ils étaient une quarantaine) et nationalisa la quasi totalité du terrain viticole. Le prieur fut alors le père Christian.

Durant les années de son priorat, le père Christian favorisera les rencontres amicales entre Musulmans et Chrétiens.

Un premier incident grave survint la nuit de Noël 1993, lorsque quelques hommes, armés, pénétrèrent de force dans les bâtiments des Pères. Ils eurent un bref échange avec le père Christian. Rien d’autre ne se passa ensuite - à part la tension dans laquelle les moines vécurent désormais, jusqu’au mois de mars 1996.

On sait que les sept membres de la communauté furent enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, par un groupe d’une vingtaine d’hommes qui se disaient envoyés par le Groupe Islamique Armé (GIA).

La suite des événements concernant les sept Religieux de Tibhirine, reste mal connue. On retrouva leurs corps décapités non loin de Médéa (Algérie), le 21 mai 1996.

Reconnus comme Martyrs et béatifiés en 2018, ils seront mentionnés au Martyrologe le 21 mai.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens