Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 00:00

Adoratrices Esclaves du Saint Sacrement et de la Charité

 

La maison générale de ces Religieuses qui vivaient à Madrid, fut mitraillée par les miliciens républicains en juillet 1936, de sorte qu’elles durent la quitter pour se réfugier chez des amis ou des proches. 

Mais pas toutes le purent, ce qui poussa la Supérieure Générale, Diosdada Andía, à louer un appartement pour elles dès les premiers jours du mois d’août, au centre de Madrid.

Les jours passaient. D’autres Religieuses les rejoignirent, de Guadalajara, d’Alcalá et Almería, entre autres deux Religieuses qui préférèrent rester avec les autres, plutôt que de se réfugier seules chez leurs parents.

Elles étaient en tout vingt-trois, dont six qui, d’élèves, passèrent à la congrégation pour avoir donné maints exemples de piété et de fidélité. Elles vivaient là de façon très austère, sans mobilier, avec des morceaux de bois comme chaises, mais fidèles à l’adoration perpétuelle du Saint-Sacrement. Les Saintes Espèces étaient dissimulées dans une petite boîte en bois qui avait servi pour un réveil, et qu’elles cachaient dans un coin de la cheminée, recouverte avec un morceau de carrelage.

En attendant, tout le voisinage savait bien qui étaient ces femmes. On les surveillait de près.

Après les bombardements que subit la ville de Madrid, toutes les Religieuses se réfugièrent en bas, sauf Lucila, malade. Le 9 novembre, une forte explosion secoua la maison. Des miliciens se présentèrent, demandant où étaient les Moniales. Elles se présentèrent spontanément. Elles furent immédiatement arrêtées et conduites à la tchéka de Fomento. 

On ignore, mais on peut l’imaginer, de quelle façon elles furent maltraitées dans cet endroit. Ce qu’on a pu apprendre sur ces Religieuses, nous vient de l’une d’elles, Ana Duarte, qui servait de lien entre elles et la Supérieure, ce qui fait qu’elle ne fut pas prise avec les autres. Elle apprit ainsi des voisins comment on les arrêta, comment on les bouscula, on les insulta, on les menaça. En outre, une voisine put recueillir des photographies de certaines des victimes, ses parentes.

Elles furent toutes fusillées près du cimetière de la Almudena (Madrid), le 10 novembre 1936.

Ces vingt-trois Religieuses furent béatifiées en 2007.

Elles ont chacune une petite notice particulière. Voici leurs noms (civils), en ordre alphabétique : 

Aurea González

Belarmina Pérez Martínez

Cecilia Iglesias del Campo

Concepción Vázquez Areas

Dionisia Rodríguez de Anta

Emilia Echevarría Fernández

Felipa Gutierrez Garay

Francisca Pérez de Labeaga García

Josepa Boix Rieras

Lucía Gonzáles García

Luisa Pérez Adriá

Magdalena Pérez

Manuela Arriola Uranda

María Dolores Hernández San Torcuato

María Dolores Monzón

María García Ferreiro

María Mercé Tuñi Ustech

María Zenona Aranzábal de Barrutia

Prima de Ipiña Malzárraga

Purificación Martínez Vera

Rosa López Brochier

Sinforosa Díaz Fernández

Teresa Vives Missé

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens