Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 23:00

Alexandrina Maria da Costa

1904-1955

 

Alexandrina naquit le 30 mars 1904 à Gresufes, bourg dépendant de Balazar (Póvoa de Varzim, Porta, Portugal), de parents cultivateurs, travailleurs et honnêtes, qui déménageront bientôt au lieu-dit Calvário. C’était la Semaine Sainte, et Alexandrina fut baptisée le Samedi Saint suivant, 2 avril 1904. 

Elle avait une sœur aînée, Olinda, qui sera sa compagne de jeux, et plus tard son infirmière et sa secrétaire.

La petite fille travailla aux champs avec ses parents et, dès douze ans, comme journalière. Parallèlement, elle devint catéchiste et membre de la chorale paroissiale. 

En 1916 elle fit une chute d’un arbre ; on la crut mourante, mais elle se rétablit après avoir reçu les derniers Sacrements.

Adolescente, elle voulaitt rester unie à Jésus-Christ dans la virginité, tellement qu’un jour où trois hommes mal-intentionnés prétendaient la poursuivre jusque dans sa chambre, elle n’hésita pas à passer par la fenêtre pour leur échapper, faisant ainsi une chute de quatre mètres ; les poursuivants n’insisteront pas, mais la jeune fille fut gravement choquée ; cette chute lui occasionnera une compression de la moelle épinière et une paralysie progressive qui la clouera au lit à partir de 1925.

Elle aura tout de même la joie de pouvoir assister au Congrès eucharistique de Braga en 1924.

Le Christ se manifestera à elle, lui demandant invariablement de souffrir, aimer, racheter. Désormais, Alexandrina vécut dans une rare intimité la Passion de Jésus-Christ, chaque vendredi, retrouvant mystérieusement ce jour-là l’usage de ses mouvements ; elle porta les stigmates du Christ.

En 1938, elle fit porter au pape la demande de consacrer le monde au Cœur Immaculé de Marie.

A partir de 1942, un fait extraordinaire se manifesta, constaté par plusieurs médecins et inexpliqué par la science : Alexandrina ne mangeait ni ne buvait plus rien, en dehors de l’Eucharistie quotidienne, phénomène qui durera treize années, jusqu’à sa mort. A partir de la même année, elle obtint la grâce que les souffrances de la Passion ne fussent plus visibles extérieurement.

Le Christ lui demandera d’offrir ses souffrances en réparation des sacrilèges commis envers l’Eucharistie.

Alexandrina Maria da Costa, qui ne se nourrissait plus que de l’Eucharistie et qui avait reçu la mission de faire consacrer le monde au Cœur Immaculé de Marie, mourut un jeudi, jour de l’Eucharistie, le 13 octobre 1955, anniversaire de la dernière apparition de Marie à Fatima.

 

Cette grande âme mystique fut béatifiée en 2004.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens