Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 23:00

Buenaventura García Paredes Pallasá

1866-1936

 

De famille agricole, Buenaventura naquit le 19 avril 1866 et fut baptisé le jour-même, à Castañedo de Valdés (Luarca, Asturies).

Il eut un frère prêtre.

Après avoir gardé les troupeaux de ses parents, il fit l’école primaire dans son pays natal, puis à l’école d’un père dominicain.

Entré à l’école apostolique dominicaine de Corias, il y étudia deux ans avant de revenir chez lui pour sa santé.

Remis, il se dirigea vers l’école dominicaine de Ocaña (Tolède), où il fit la profession en 1884.

En 1887, on l’envoya successivement à Salamanque, Valencia et Madrid pour achever ses études en droit civil, en philosophie et en lettres.

Il fut ordonné prêtre à Ávila en 1891 et nommé professeur de droit politique et administratif à l’université de Manille.

Il dirigea le quotidien catholique Libertas.

En 1901, il fut prieur à Ávila et directeur du collège Santa María de Nieva (Ségovie) ; en 1910, il fut prieur de Ocaña, et élu provincial de Manille, où il resta sept années. Il y acquit les terrains nécessaires à la construction de la nouvelle université et fonda la revue Misiones Dominicanas.

Il fonda l’école apostolique de La Mejorada (Olmedo, Valladolid), développa la province jusqu’aux Etats-Unis (Rosaryville et New Orleans).

En 1917, il fut supérieur à Madrid, où il fit construire la nouvelle maison. Pendant neuf années, il se dédia à une intense activité apostolique et à la direction des âmes.

En 1926, contre son gré, malgré ses supplications où on le vit prostré à terre, il fut nommé maître général de l’Ordre dominicain, dont il ne conserva la charge que deux ans et demi.

C’est lui qui, alors, acquit les locaux pour l’université dominicaine de l’Angelicum à Rome.

Retiré à Ocaña à partir de 1929, il se trouvait à Madrid en juillet 1936.

Le 11 août, on l’arrêta et on le conduisit à la tchéka García de Paredes, d’où on rejoignit Fuencarral (Madrid), où il fut martyrisé le 12 août 1936, à un endroit appelé Valdesenderín del Encinar. Près de son corps, on retrouva son chapelet et son bréviaire.

 

Le père Buenaventura fut béatifié en 2007.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens